ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

ACTA Endoscopica

0240-642X
Revue officielle de la Société Française d'Endoscopie Digestive
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1971 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 1/1 - 1971  - pp.13-18  - doi:10.1007/BF03009241
TITRE
Contributo sulla diagnosi esofagogastroscopica nelle emorragie digestive alte in atto

RÉSUMÉ

L’analyse de 347 observations d’œsogastroscopies réalisées dans les hémorragies digestives hautes en phase active, permet aux auteurs de tirer les conclusions suivantes:

Dans les hémorragies œsogastriques, l’endoscopie est le moyen le plus sûr et le plus rapide pour porter un diagnostic de nature et de siège, mettant ainsi en évidence des lésions hémorragiques qui par leur siège superficiel ou par leur situation n’auraient pas été visualisées par un autre moyen.

Comparée à d’autres investigations diagnostiques, l’endoscopie a l’avantage de réaliser une vision directe du sang provenant de la lésion et permet la réalisation de biopsies dirigées. En cas de lésions multiples, seule l’endoscopie permet de dire celle qui saigne effectivement.

L’ensemble permet au thérapeute d’instituer immédiatement un traitement spécifique à la nature et à la localisation de la lésion hémorragique. Lorsque l’examen endoscopique est négatif, il permet d’orienter les recherches vers des lésions hémorragiques siégeant au-delà du territoire œsogastrique. Enfin, l’endoscopie permet d’établir si l’hémorragie a cessé ou persiste.

Effectuée avec compétence et patience, l’exploration œsogastrique ne présente ni inconvénients, ni danger.

Sur 347 examens pratiqués, le pourcentage de diagnostics exacts de tous les cas de lésions hémorragiques situées dans le territoire œsogastrique est de 92,30%.



ABSTRACT

The study of œsogastroscopies performed in 347 cases of upper gastro-intestinal haemorrage during active bleeding, enables the authors to draw the following conclusions.

Endoscopy is the safest and quickest way of establishing the diagnosis to determine the source and location of œsogastric haemorrage; it reveals bleeding lesion which other examinations failed to visualize because they are superficial and because of their location.

When compared to other diagnostic investigations, Endoscopy has the advantage of giving a direct vision of the blood coming from the lesion and it makes directed biopsies possible. When they are several lesions, Endoscopy is the only way to determine the lesion which is actually bleeding.

Thanks to Endoscopy the practician can immediately apply a treatment specific to the source and the location of the bleeding lesion. When the endoscopic examination in negative he knows he can direct his research towards bleeding lesions located beyond the œsogastric region. Finally with Endoscopy he can tell whether the bleeding has stopped or is still persisting.

When performed with ability and patience the œsogastric exploration is not dangerous and it presents no drawback.

On the 347 examinations performed, the percentage of correct diagnosis of all the cases of haemorragic lesions located in the œsogastric region is of 92.30%.



AUTEUR(S)
E. FIORINI, A. FRATTON, F. POLETTINI

LANGUE DE L'ARTICLE
Italien

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (505 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier