ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

ACTA Endoscopica

0240-642X
Revue officielle de la Société Française d'Endoscopie Digestive
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1971 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 10/3 - 1980  - pp.159-166  - doi:10.1007/BF02970973
TITRE
Place de l’endoscopie dans les atteintes corrosives du tractus digestif supérieur

TITLE
The place of endoscopy in corrosive burns of the upper gastro intestinal tract

RÉSUMÉ

106 patients ont été explorés par fibroscopie après ingestion d’un produit corrosif. L’examen a été pratiqué dans 95 cas dans les heures suivant l’ingestion, et dans 11 cas, dans une périrode allant de 15 jours à 1 mois après l’ingestion. L’endoscopie a été systématiquement répétée au 15e jour, puis tous les mois jusqu’à cicatrisation.

En fonction des données de l’examen initial, trois degrés de brûlures ont été définis. Les brûlures les plus graves ont été mises sous nutrition parentérale totale.

Les séquelles éventuelles ont été traitées par chirurgie réparatrice en phase cicatricielle.

La fibroscopie permet en définitive:

de confirmer l’atteinte digestive;

de préciser le degré de l’atteinte;

de porter un pronostic immédiat en individualisant un groupe de patients à haut risque, qui peut bénéficier d’un traitement en étude contrôlée;

de démontrer que les délais de cicatrisation sont fixes en fonction du degré de brûlure quel que soit le produit ingéré.



ABSTRACT

106 patients were examined by fibroscopy after ingestion of a corrosive product. In 95 cases fibroscopy was undertaken in the few hours after ingestion and in 11 cases between 15 days and 1 month after ingestion. Fibroscopy was again systematically performed at the 15th day and monthly up to healing.

Based upon the data of the initial fibroscopy 3 stages of burns were defined. The most severe burns were put on total parenteral nutrition.

Eventual sequellae were treated by reparative surgery in healing phase.

At least, fibroscopy permits:

to confirm the gastro intestinal tract involvement;

to define the stage of lesions;

to make an immediate prognosis and to separate a high risk group of patients to which controlled therapeutic trials could be proposed;

to show the fixity of the healing period stricktly related to the stages of burns irrespective of the product ingested.



AUTEUR(S)
J. DI COSTANZO

MOTS-CLÉS
endoscopie, œsophagite corrosive

KEYWORDS
Corrosive esophagitis, endoscopy

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (498 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier