ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

ACTA Endoscopica

0240-642X
Revue officielle de la Société Française d'Endoscopie Digestive
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1971 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 11/2 - 1981  - pp.171-175  - doi:10.1007/BF02967290
TITRE
Dépistage endoscopique des lésions malignes sur moignon gastrique après gastrectomie

TITLE
Endoscopic screening for malignancy in the gastric remnant

RÉSUMÉ

Dans une série de 2 790 patients soumis à une gastrectomie partielle pour lésion bénigne plus de 15 ans auparavant 30 cas de carcinome sur moignon de gastrectomie restant ont été relevés parmi 960 patients décédés (fréquence 3,1%). Dans le groupe des survivants, 535 malades ont été soumis à une endoscopie systématique. Dans ce dernier groupe 11 carcinomes du moignon gastrique ont été détectés (fréquence 2%), parmi lesquels 5, au stade de cancer gastrique superficiel. Chez 4 patients le carcinome n’a pas été suspecté lors de l’endoscopie.

Chez 71 malades (13,3%) une dysplasie a été démontrée par la biopsie. Le rôle de la dysplasie comme marqueur pré-néoplasique demeure incertain. Une surveillance stricte des patients constitue un élément de réponse à cette question. Au-delà de 15 ans après gastrectomie un dépistage systématique par endoscopie-biopsie est justifié avec des intervalles de 2 ans.



ABSTRACT

Out of 2 790 patients who had partial gastrectomy for a benign condition more than 15 years before, 960 patients had died, 30 of whom because of a stump carcinoma (incidence 3.1%), 535 patients were examined by endoscopy. In this latter group II stump carcinomas were detected (incidence 2.0%), of which 5 proved to be early gastric cancers. In 4 patients the carcinoma was not suspected at endoscopy. In 71 (13.3%) patients dysplasia was found in the biopsies. It is not known to what degree dysplasia is a premalignant marker. Close follow up is necessary for these patients to answer this question. An endoscopic bioptic screening of patients, starting 15 years after the gastrectomy with a 2 year interval seems justified.



AUTEUR(S)
K. HUIBREGTSE, J. OFFERHAUS, T. VERHOEVEN, J. DE BOER, J. V.D STADT, G.N. TYTGAT

MOTS-CLÉS
cancer, cancer superficiel, dysplasie, estomac, gastrectomie, métaplasie intestinale

KEYWORDS
cancer, early cancer, dysplasia, gastrectomy, intestinal metaplasia, stomach

LANGUE DE L'ARTICLE
Anglais

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (389 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier