ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

ACTA Endoscopica

0240-642X
Revue officielle de la Société Française d'Endoscopie Digestive
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1971 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 11/3 - 1981  - pp.189-200  - doi:10.1007/BF02970467
TITRE
L’endoscopie d’urgence dans les hémorragies de l’œsophage-estomac-duodénum

TITLE
The emergency endoscopy in the haemorrhages of the oesophagus-stomach-duodenum

RÉSUMÉ

Les auteurs ont contrôlé la valeur attribuée à l’endoscopie d’urgence dans le diagnostic, le choix thérapeutique, et en conséquence le pronostic des hémorragies aiguës du tractus digestif supérieur.

Dans ce but 104 malades ont été étudiés au cours des 24 premières heures d’hospitalisation après hématémèse et melaena. Parmi ceux-ci 56 patients ont été choisis au hasard et soumis à une endoscopie digestive supérieure, alors que les 48 patients restants n’ont pas été soumis à l’exploration endoscopique. Dans l’ensemble des cas le sexe, l’âge, le diagnostic, le traitement (médical ou chirurgical), le pronostic quoad vitam ainsi que la durée d’hospitalisation ont été pris en considération.

L’analyse statistique révèle une distribution selon le sexe et l’âge, comparable dans les deux groupes, La cause de l’hémorragie fut établie précocément et avec exactitude dans 86% des cas soumis à l’endoscopie d’urgence; alors que le diagnostic utile fut obtenu chez 75% des patients non étudiés par méthode endoscopique. De plus, un nombre supérieur de patients du second groupe (43,7%) furent soumis au traitement chirurgical en comparaison avec ceux du premier groupe (14,3%). La durée d’hospitalisation fut nettement réduite dans le groupe endoscopique, passant à 19 jours contre 26 jours dans le groupe des patients non endoscopés.

Au contraire, en termes de mortalité aucune différence statistique significative n’a été démontrée entre les deux groupes, les taux de mortalité étant respectivement de 19,6% et 16,7% chez les patients soumis ou non à l’exploration endoscopique.

En conclusion, les résultats obtenus démontrent l’apport de l’endoscopie d’urgence dans la prise en charge d’une hémorragie digestive d’un point de vue sécurité et précocité du diagnostic; elle réduit le nombre de patients opérés et le temps d’hospitalisation, mais en dépit de ces résultats les taux de mortalité par hémorragie digestive ne sont pas modifiés.



ABSTRACT

The authors verified the value to be attributed to emergency endoscopy in diagnosis, therapeutical choice and hence prognosis of acute bleedings of the upper digestive tract.

With this aim 104 patients with haematemesis and melanea have been studied during the first 24 hours of hospitalization. Fifty-six of these subjects randomly choosen were submitted to upper digestive endoscopy, while the remaining 48 were not studied endoscopically. In all the cases sex, age, diagnosis, treatment (medical or surgical), prognosis quoad vitam and hospitalization time were considered.

The statistical analysis evidenced a similar sex and age distribution in the two groups. The cause of bleeding was established with accuracy and precocity in 86% of the cases submitted to emergency endoscopy; while a useful diagnosis was obtained in the 75% of patients who were not studied by means of endoscopic procedures. Moreover, a higher number of subjects of the second group (43.7%) was surgically treated in comparison with those of the first group (14.3%). The hospitalization time was remarkably reduced by emergency endoscopy, falling from 26 days of not endoscopized patients to 19 days of the endoscopized ones.

On the contrary, as far as mortality is concerned the statistical analysis failed to reveal significant differences, between the two considered groups, being the death rate respectively of 19.6% and of 16.7% in the endoscopized and non endoscopized group.

Concluding, the obtained data demonstrate that emergency endoscopy is useful in the handling of upper gastrointestinal bleeding for its diagnosis accuracy and precocity, for it lowers the number of surgically treated patients and shortens the hospitalization time: in spite of these results mortaliy for upper gasrointestinal bleeding is not modified by emergency endoscopy.



AUTEUR(S)
A. GIACOSA, E. BOVERO, E. BERTOLOTTO

MOTS-CLÉS
endoscopie, hémorragies digestives, traitement

KEYWORDS
endoscopy, upper G.I. bleeding, treatment

LANGUE DE L'ARTICLE
Anglais

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (627 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier