ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

ACTA Endoscopica

0240-642X
Revue officielle de la Société Française d'Endoscopie Digestive
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1971 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 12/2 - 1982  - pp.143-149  - doi:10.1007/BF02970311
TITRE
Les aspects pathologiques des gastropathies à gros plis discussion nosologique

TITLE
Pathologic aspects of large folds «gastritis» nosological discussion

RÉSUMÉ

Des gros plis radiologiques et endoscopiques peuvent correspondre à plusieurs types de lésions dont les relations nosologiques sont encore incertaines.

Ces gros plis sont dus exceptionnellement à uneauthentique maladie de Ménétrier dont il existe plusieurs variantes lésionnelles réunies par des caractères macroscopiques communs: aspect cérébriforme des plis; estomac lourd; paroi dépassant 1 cm d’épaisseur et pouvant atteindre 2 cm.

L’épaississement est dû soit à un allongement réel des tubes; soit à une hyperplasie avec plicature de la muqueuse; soit à des zones d’hyperplasie microkystique. Ces trois états sont presque constamment associés à un lymphœdème sous-muqueux.

Environ 200 observations peuvent être retenues dans la littérature. Un carcinome est associé dans à peine 6% des cas.

D’autres gros plis sont enfin liés à un épaississement considérable de lasous-muqueuse à type delymphœdème ou desclérœdème s’accompagnant de zones d’hyperplasie muqueuse réactionnelle.

Ces lésions sous-muqueuses, presque «éléphantiasiques», semblent donc être une composante aussi importante que l’hyperplasie de la muqueuse dans la genèse des gros plis gastriques.



ABSTRACT

Giant radiologic and endoscopic folds may correspond to many types of lesions whose nosological connections are still uncertain.

These giant folds are rarely due to agenuine case of Menetrier’s disease which includes several lesional varieties all joined together by the following common macroscopic features: the convoluted folds aspect; heavy stomach; wall greater than 1 cm and up to 2 cm in thickness.

Thickening is due to either; a genuine leuthening of the tubes; or hyperplasia with mucosal kinking; or to areas of microcystic hyperplasia. These three conditions are almost always associated with submucosal lymphedema.

About 200 observations have been published in the literature. There is an associated carcinoma in barely 6% of the cases.

Finally, still other giant folds are due to a considerable lymphedematous or sclerodermal type of submucosal thickening along with areas of reactional mucosal hyperplasia.

These almost «elephantiasic» submucosal lesions are apparently as important in generating giant gastric folds as mucosal hyperplasia.



AUTEUR(S)
E.D. MARTIN, F. ROSET, M.D. BRUNAUD

MOTS-CLÉS
gastrites, gastropathies à plis géants, maladie de Ménétrier

KEYWORDS
gastritis, heavy folds gastropathies, Ménétrier’s disease

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (2,88 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier