ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

ACTA Endoscopica

0240-642X
Revue officielle de la Société Française d'Endoscopie Digestive
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1971 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 12/2 - 1982  - pp.171-178  - doi:10.1007/BF02970315
TITRE
Gastrite, nitrosamines et cancer gastrique

TITLE
Gastritis, nitrosamines and gastric cancer

RÉSUMÉ

La gastrite superficielle est associée à l’ulcère, la gastroentérostomie et la gastrectomie, l’anémie pernicieuse et l’exposition aux nitrosamines. Une fois établi, le processus inflammatoire tend à l’auto-entretien, aboutissant à l’atrophie, la métaplasie intestinale, la dysplasie et le cancer. Cette séquence peut être expliquée par la formation de groupes nitrés au départ d’amines présentes dans la muqueuse gastrique inflammatoire. Des faits expérimentaux sont présentés qui appuient cette hypothèse. Certains médicaments administrés par voie parentérale ont été identifiés comme composés nitrés mutatgènes présents dans des homogénats de muqueuse antrale humaine ou canine. La formation de nitrites paraît s’effectuer directement dans la muqueuse inflammatoire. Différentes amines semblent transformables en groupes nitrés: la présence d’enzymes à sites spécifiques à différents endroits de l’antre plaide en faveur d’un contrôle endomuqueux de ces réactions.



ABSTRACT

Superficial gastritis accompanies peptic ulcer, gastroenterostomy, pernicious anemia, and exposure to nitrosamines. Once established, the process may be self perpetuating, resulting in atrophy, metaplasia, dysplasia and neoplasia. This can be explained, by the process of endogenous nitrosation of amines in the inflamed gastric mucosa. Evidence is presented that supports this hypothesis. Several drugs given parenterally have been identified as mutagenic nitroso compounds in homogenates of human and canine antral mucosa. Nitrite for this process is apparently derived from the inflamed mucosa. Different amines appear to be nitrosated at different places in the antrum suggesting the presence of sitespecific enzymes that control this reactions.



AUTEUR(S)
G.N. STEMMERMANN, H. MOWER

MOTS-CLÉS
cancer gastrique, gastrite, nitrosamines

KEYWORDS
gastric cancer, gastritis, nitrosamines

LANGUE DE L'ARTICLE
Anglais

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (759 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier