ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

ACTA Endoscopica

0240-642X
Revue officielle de la Société Française d'Endoscopie Digestive
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1971 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 12/5-6 - 1982  - pp.411-420  - doi:10.1007/BF02970334
TITRE
L’étude cytologique de routine dans le lavage bronchiolo-alvéolaire: apport de quelques aménagements techniques

TITLE
Cytological routine analysis in alveolar washing: contribution of some technical improvements

RÉSUMÉ

Le bilan cytologique des produits de lavage bronchiolo-alvéolaire est devenu un moyen fondamental d’aborder de façon non traumatique l’étude des populations cellulaires du poumon profond. Plusieurs moyens sont proposés visant à minimiser les causes d’erreurs et à affiner les résultats de ce bilan:

1) Les 10 premiers ml recueillis doivent impérativement être exclus avant d’établir la numération-formule puisque leur population cellulaire est surtout représentative des conduits bronchiolaires distaux. 2) La numération et la formule cellulaire doivent être effectuées en un temps directement sur la suspension cellulaire de départ si l’on veut éviter d’importantes erreurs dues à l’inégalité de répartition des cellules et à leur lyse partielle au moment de la confection des frottis. 3) Les résultats doivent être exprimés à la fois en fonction du volume instillé et du volume recueilli puisqu’il n’est pas possible de savoir si une partie du liquide de lavage est perdue dans le poumon avant ou après la mise en suspension des cellules. 4) Il est inutile de dénombrer différents aspects cytologiques correspondant à un état fonctionnel cellulaire particulier (par ex.: macrophage surchargé, spumeux, monocytoïde, plurinucléé; grand et petit lymphocyte). 5) L’emploi d’un micro-ordinateur permet de gérer aisément tous ces paramètres à la fois pour l’édition des résultats et pour leur mise en mémoire.



ABSTRACT

The cytologic results of the materials from broncho-alveolar lavage provide now an examination without invasive damage of the cell populations of the deep lung. Several, ways have been proposed leading to diminish risks of error and improve the results.

1) The first 10 ml recovered have necessarily to be excluded before the establishment of the differential count because their cellular population represents especially the distal broncho-alveolar tracts. 2) The total cell count and the differential one have to be performed at the same time directly with the first cellular suspension so that major artefacts can be avoided according to the cell repartition disparity and the partial lysis throughout the smears procedures. 3) The results have to be reported in relation both to the infused volume and the recovered one because it is not possible to know if a part of the lavage fluid is lost in the lung before or after the suspension of the cells. 4) It is useful to count different cytological aspects corresponding to a particular functional cellular state (For ex.: overloaded. macrophages, foam cells, monocytoid, plurinucleated cells, large and small lymphocytes). 5) The use of a computer allow us an easy management for all the parameters together to print the results and to memorize them.



AUTEUR(S)
H. GERARD, F. KOHLER

MOTS-CLÉS
lavage broncho-alvéolaire, méthodologie, poumon

KEYWORDS
alveolar washing, methodology, lung

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (2,12 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier