ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

ACTA Endoscopica

0240-642X
Revue officielle de la Société Française d'Endoscopie Digestive
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1971 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 16/1 - 1986  - pp.47-53  - doi:10.1007/BF02966224
TITRE
Sclérothérapie dans les hémorragies gastrointestinales

TITLE
Sclerosing therapy in gastrointestinal hemorrhages

RÉSUMÉ

Nous rapportons les résultats de la méthode d’injection pratiquée dans l’hémostase de différentes lesions hémorragiques du tractus digestif. Une évaluation des résultats obtenus entre 1979 et 1982 montre que la méthode a permis le contrôle efficace des hémorragies dans 84 % des patients du groupe Forrest I a et 92 % du groupe Forrest I b. Les principales causes d’hémorragie furent les ulcères gastrointestinaux (52,6 %) suivis par les lésions de Mallory-Weiss, les angiodysplasies, et les hémorragies après manipulations endoscopiques thérapeutiques. 85 % des patients étaient atteints d’au moins une maladie sévère associée. La fréquence des interventions chirurgicales requises fut de 19 % dans le groupe Forrest I a et 6 % dans le groupe Forrest I b. La mortalité opératoire des patients traités par endoscopie fut de 15 % dans le groupe des hémorragies Forrest I a; elle atteint 33 % dans le groupe traité par la chirurgie. Les pourcentages correspondants dans le groupe Forrest I b sont respectivement de 7 et 25 %. En outre, 149 patients ont été traite’s pour saignement sur varices œsophagiennes entre 1978 et 1984.

Les hémorragies ont pu être arrêtées par la sclérose dans 85 % des cas. Un patient sur 5 est décédé en dépit d’une hémostase efficace, par atteinte hépatique ou en raison d’autres complications organiques. Le taux de mortalité hospitalière global est de 33 %.



ABSTRACT

We reported on the use of the injection method for hemostasis of various lesions in the digestive tract. An evaluation of the results from 1979 to 1982 showed that the method was definitely successful in 84 % of the Forrest-I a and in 92 % of the Forrest-I b hemorrhages. Main cause of bleeding was gastroduodenal ulcers with 52.6 % followed by Mallory-Weiss-tears and angiodysplasia as well as bleeding after endoscopie treatment. 85 % of the patients had at least one serious associated disease. Frequency of operations necessary was 19 % in the Forrest-I a - Group and 6 % in the Forrest-I b - Group. Hospital mortality of patients treated endoscopically for Forrest-I a bleeding was 15 %; those treated surgically had a death rate of 33 %. Corresponding statistics in the Forrest-I b - Group were 7 % and 25 % respectively. Furthermore 149 patients were treated for bleeding esophageal varices in 1978–1984. Homorrhages could be stopped by sclerosing in 85 % of the cases.

Every fifth patient died in spite of successful hemostasis of failure of the liver or other organ complications. Hospital mortality here was 33 %.



AUTEUR(S)
N. SOEHENDRA, H. GRIMM, I. KEMPENEERS

MOTS-CLÉS
saignement gastrointestinal d’origine variqueuse et non variqueuse, sclérothérapie endoscopique

KEYWORDS
endoscopic sclerotherapy, variceal and non-variceal, gastrointestinal bleeding

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (725 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier