ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

ACTA Endoscopica

0240-642X
Revue officielle de la Société Française d'Endoscopie Digestive
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1971 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 16/3 - 1986  - pp.169-173  - doi:10.1007/BF02962894
TITRE
Pronostic des polypes gastriques épithéliaux etude d’une série de 89 patients traités par polypectomie per-endoscopique

TITLE
Prognosis of the epithelial gastric polyps Study of a series of 89 patients treated by per-endoscopic polypectomy

RÉSUMÉ

L’exérèse per-endoscopique d’un polype gastrique a été effectué chez 150 patients de 1971 à 1982.

Chez 89 patients, le polype était de type épithélial: hyperplasique et/ou hyperplasiogénique dans 88,6 % des cas, adénomateux dans 13,4 % des cas.

La surveillance au long cours des polypes épithéliaux permet de proposer des modalités de surveillance adaptée au type histologique initial (étant entendu que tout polype doit faire l’objet d’une exérèse pour étude anatomopathologique complète): — les polypes hyperplasiques et/ou hyperplasiogéniques ne dégénèrent que très exceptionnellement. La récidive se fait toujours sur le même mode histologique, bénin. De ce fait, un contrôle endoscopique tous les 5 ans apparaît suffisant;

— les polypes adénomateux peuvent dégénérer (dans 17 à 40 % des cas). Un contrôle endoscopique apparaît nécessaire 6 mois après leur exérèse, pour effectuer des biopsies systématiques au niveau de la cicatrice. De nouveaux contrôles sont à conseiller par la suite tous les deux ans.

Dans tous les cas, des biopsies sont à effectuer à titre systématique, à distance du polype, en territoire muqueux apparemment sain.



ABSTRACT

The perendoscopic exeresis of a gastric polyp was performed on 150 patients from 1971 to 1982.

In 89 patients, the polyp was of epithelial type: hyperplastic and/or hyperplasiogenic in 88.6 % of the cases, adenomatous in 13.4 % of the cases.

The long term follow-up of epithelial polyps allows to propose modalities adapted to the initial histological type (keeping in mind that all polyps must be submitted to exeresis in order to obtain a complete pathological study): — the hyperplastic and/or hyperplasiogenic polyps degenerate very exceptionally. The recurrence always occurs in the histological way and benignly. Therefore, a 5 year endoscopic follow-up appears to be sufficient; — the adenomatous polyps may degenerate (in 17 to 40 % of cases). An endoscopic follow-up appears necessary 6 months after the exeresis in order to perform systematic biopsies at the level of the scar. Other follow-up examinations are to be advised every 2 years.

In all cases, biopsies must be performed systematically, around the polyp, on an apparently healthy mucosa.



AUTEUR(S)
J.P. HEYRAUD, B. MOULINIER, L. DESCOS, R. LAMBERT, R. TRUCHOT, M. DECHAVANNE

MOTS-CLÉS
polypectomie per-endoscopique, polypes gastriques, surveillance

KEYWORDS
follow-up, gastric polyps, perendoscopic polypectomy

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (487 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier