ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

ACTA Endoscopica

0240-642X
Revue officielle de la Société Française d'Endoscopie Digestive
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1971 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 24/3 - 1994  - pp.223-230  - doi:10.1007/BF02969603
TITRE
Perforation colique au cours de la coloscopie diagnostique

TITLE
Perforation of the colon during diagnostic coloscopy

RÉSUMÉ

La perforation colique reste l’accident le plus fréquemment rencontré au cours des coloscopies faites à but diagnostique.

La fréquence appréciée à partir d’une compilation d’enquêtes et de rapports a été estimée à un cas sur 588 coloscopies, ce qui semble excessif et le chiffre plus réaliste de un cas sur 1 500 est déjà suffisamment élevé.

Le mécanisme de la perforation est le plus souvent mécanique par pression excessive de l’endoscope (extrémité sur angulation de la gaine dans un angle) lors d’une progression maladroite ou difficile. La mécanisme pneumatique apparait exceptionnel sur colon normal.

Certaines situations pathologiques augmentent le risque de perforation ou compliquent encore cet accident (diverticules coliques, maladies inflammatoires intestinales, ischémie colique, cancer colique, colon opéré, perforation chez un patient prenant de la ticlopidine®).

Le diagnostic de perforation est généralement facile et immédiat. Le traitement est le plus souvent chirurgical (laparotomie ou cœlioscopie).

La prévention des accidents repose sur une bonne technique de progression grace à un apprentissage soigneux à la fois théorique et pratique.

Le risque apparait maximum chez les endoscopistes débutants mais aucun endoscopiste n’est à l’abri de ce type d’accident.



ABSTRACT

Colic perforation remains the accident which happens the most frequently during coloscopy carried out for diagnostic purposes.

The frequency evaluated by compiling surveys and reports has been estimated at 1 case out of 588 coloscopies which seems excessive but the more realistic figure of 1 case out of 1,500 is already high enough.

The mechanism of perforation is usually mechanical through excessive pressure of the endoscope (sharp angulation of the sheath in a colic angle) through clumsiness or at a difficult point of the colon. Pneumatic causes seem to be the exception on a normal colon.

Certain pathologies increase the risk of perforation or complicate this accident (colic diverticules, intestinal inflammatory diseases, colic ischemia, colic cancer, a colon which has been operated or perforation in the case of a patient taking ticlopidine®.

The diagnostic of perforation is generally easy and immediate. Surgery (laparotomy or coelioscopy) is the usual treatment.

The prevention of accidents depends on a correct technique of progression thanks to a careful theoretical and practical training.

The risk appears the greatest for beginners in endoscopy but any endoscopist may be faced with this type of accident.



AUTEUR(S)
M.A. BIGARD

MOTS-CLÉS
colon, perforation

KEYWORDS
colon, perforation

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (692 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier