ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

ACTA Endoscopica

0240-642X
Revue officielle de la Société Française d'Endoscopie Digestive
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1971 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 24/4 - 1994  - pp.351-361  - doi:10.1007/BF02970060
TITRE
La gastrostomie percutanée endoscopique chez l’enfant

TITLE
Percutaneous endoscopic gastrostomy in children

RÉSUMÉ

Durant une période de 3 ans, 28 enfants âgés de 7±5 ans et pesant 18 ± 10 kg ont bénéficié d’une gastrostomie percutanée endoscopique (GPE) par la technique du pull au C.H.R.U. de Lille. Dix-huit enfants présentaient une pathologie neurologique (62 %) et 6 une mucoviscidose (21 %). Des incidents techniques ont été notés chez 11 enfants: nécessité de plusieurs ponctions gastriques (n=8) ou d’un découpage de la collerette de la sonde (n=3). Vingt complications ont été observées chez 12 enfants: infections cutanées (n=7), pneumopathies (n=6), iléus (n=2), pneumopéritoine (n=1), déplacements accidentels de la sonde (n=4). Aucun décès n’a été rapporté à la GPE. Le recul total après GPE est de 15±11 mois alors que la durée moyenne de la première sonde a été de 8±6 mois. La sonde a dû être retirée 7 fois en raison de la dégradation du matériel et a été remplacée par un bouton de gastrostomie (n=7) ou par une sonde de Petzer (n=13). L’évolution nutritionnelle a été satisfaisante avec un rapport poids/taille significativement différent avant et après la GPE (87±14 % vs 97±14 %; p < 0,05). L’antibiothérapie prophylactique semble réduire l’incidence des infections cutanées. Le reflux gastro-œsophagien n’est pas aggravé par la GPE. La GPE est une technique fiable, peu coûteuse, avec une faible morbidité et un bénéfice nutritionnel certain.



ABSTRACT

Twenty-eight children underwent percutaneous endoscopic gastrostomy (PEG) with the «pull» technique, over a 3-year period at Lille Hospital. They were 7±5 years old and weighed 18±10 kg. Eighteen children suffered from neurological disorders (62 %) and 6, from cystic fibrosis (21 %). Technical problems occurred in 11 children: several gastric punctures (n=8), and cutting away the tube flange (n=3), were required. Twenty complications occurred in 12 children: cutaneous infections (n=7); pneumonia (n=6); ileus (n=2); pneumoperitoneum (n=1) and tube displacements (n=4). The mean lapse of time since PEG is 15±11 months, while the mean lifetime of the first tube was 8±6 months. The tube had to be removed on 7 occasions because of damage. It was replaced by a gastrostomic button (n=7) or by a Pezzer tube (n=13). The nutritional evolution was satisfactory as indicated by the weight/height ratio before and after PEG (87±14 % vs 97±14 %); (p < 0.05). Prophylactic antibiotherapy seems to reduce the incidence of cutaneous infections. Gastro-esophageal reflux was not aggravated by the operation. PEG is a reliable and cheap technique with low morbidity and nutritional advantages.



AUTEUR(S)
V. LAUNAY, F. GOTTRAND, D. TURCK

MOTS-CLÉS
encéphalopathie, endoscopie digestive, enfant, gastrostomie percutanée endoscopique, mucoviscidose, nutrition entérale, reflux gastro-œsophagien

KEYWORDS
child, cystic fibrosis, digestive endoscopy, encephalopathy, enteral feeding, gastro-esophageal reflux, percutaneous endoscopic gastrostomy

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (1,26 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier