ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

ACTA Endoscopica

0240-642X
Revue officielle de la Société Française d'Endoscopie Digestive
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1971 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 25/2 - 1995  - pp.149-161  - doi:10.1007/BF02969580
TITRE
Prévention et traitement des lésions digestives par AINS

TITLE
Prevention and treatment of NSAID-induced gastrointestinal damage

RÉSUMÉ

La prévention et le traitement des lésions digestives induites par les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont un enjeu médical et économique actuel majeur, du fait de l’augmentation constante de leur prescription et de la morbidité voire de la mortalité qu’ils induisent par le biais de leurs effets indésirables digestifs. Lors de la survenue d’un ulcère sous AINS, si ce traitement peut être stoppé, tous les traitements anti-ulcéreux sont efficaces; si l’AINS doit être poursuivi, les inhibiteurs de la pompe à protons permettent une guérison dans des délais et avec des pourcentages similaires à ceux des ulcères banaux. La prévention implique d’abord un respect des règles de prescription (indications, contre-indications, associations médicamenteuses et conditions de prise). Chez un patient soumis à un traitement par AINS pendant une courte période, la prévention est assurée au mieux par le misoprostol. Les études de prévention réalisées chez des patients en traitement par AINS au long cours, font apparaître au niveau gastrique une supériorité du misoprostol, et au niveau duodénal, une équivalence des prostaglandines et des antisécrétoires. Les lésions intestinales induites par les AINS, protéiformes et aspécifiques, sont d’individualisation plus récente. Le traitement curatif en est le plus souvent chirurgical et également endoscopique, mais on a pu noter l’efficacité de certains médicaments à des stades plus précoces, sur un petit nombre de patients. Les essais de prévention n’ont pour l’heure été réalisés que chez l’animal, et ne permettent pas de tirer de conclusions chez l’Homme.



ABSTRACT

The prevention and treatment of NSAID-induced digestive damage is currently a major medical and economic challenge, owing to the constant rise in the prescription of these drugs and the morbidity and mortality related to their digestive side effects. When a patient receiving NSAIDs develops an ulcer any available anti-ulcer therapy can be used, provided NSAIDs can be discontinued. By contrast, when NSAIDs have to be continued, proton pump inhibitors are means to obtain healing; the healing rates and interval to healing are similar to those observed in the treatment of common ulcers. In particular, prevention requires strict respect of the indications and drug doses. For patients on short-term NSAIDs therapy, best prevention is provided by misoprostol. Prevention studies concerning patients on long-term NSAID treatment have demonstrated the superiority of misoprostol in the stomach; prostaglandins and antisecretory drugs have equivalent efficacy in duodenum. The authors propose a strategy for the prevention of NSAID-induced gastroduodenal lesions. Numerous and nonspecific NSAID-induced intestinal lesions have been described more recently; curative treatment often requires surgery or endoscopy although several drugs have proven effective in early stages of the disease on a small number of patients. To date, the only prevention trials have been performed in animal studies, and results cannot be applied to use of such drugs in man.



AUTEUR(S)
S. SCHNEIDER, J.-F. BROUSSARD, P. RAMPAL

MOTS-CLÉS
anti-H2, anti-inflammatories non stéroïdiens, chirurgie, colite, diaphragme intestinal, duodénum, estomac, inhibiteurs de la pompe à protons, intestin, misoprostol, prévention, sucralfate, traitement, ulcère

KEYWORDS
colitis, duodenum, H2-blockers, intestinal stricture, intestine, misoprostol, non steroidal anti-inflammatory drugs, prevention, proton pump inhibitors, stomach, sucralfate, surgery, treatment, ulcer

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (1,36 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier