ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

ACTA Endoscopica

0240-642X
Revue officielle de la Société Française d'Endoscopie Digestive
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1971 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 25/4 - 1995  - pp.347-364  - doi:10.1007/BF02963253
TITRE
La sclérose endoscopique

TITLE
Endoscopic sclerotherapy

RÉSUMÉ

La sclérose endoscopique des varices œso-gastriques est un traitement désormais largement pratiqué dans le monde entier. Sa technique bien codifiée, et l’expérience grandissante des opérateurs ont permis de réduire considérablement le taux de ses complications. Ses indications sont également bien établies grâce aux nombreux essais randomisés publiés et analysés dans cette revue générale.En urgence, la sclérose endoscopique est toujours considérée comme la meilleure méthode d’hémostase des ruptures de varices œso-gastriques, même si les résultats obtenus récemment avec les drogues vasoactives semblent prometteurs. Afin de diminuer le risque de récidive hémorragique précoce, l’association à la sclérose endoscopique de drogues vasoactives a été proposée et est en cours d’évaluation. Les échecs de la sclérothérapie d’hémostase doivent être reconnus rapidement, et traités de façon radicale par la chirurgie, ou par l’anastomose portosystémique intrahépatique par voie trans-jugulaire.En situation de prophylaxie secondaire, l’efficacité de la sclérose apparait plus discutable. Son rôle dans la prévention des récidives hémorragiques a même été remis récemment en cause. Les méta-analyses les plus récentes montrent que la sclérose endoscopique est plus efficace que les béta-bloqueurs pour prévenir la récidive hémorragique, et que l’association propranolol/sclérose est plus efficace que la sclérose seule; ce dernier résultat demande cependant confirmation. La chirurgie de dérivation portale est bien plus efficace que la sclérose pour prévenir les récidives hémorragiques, mais elle est sans bénéfice sur la survie, et majore le risque d’encéphalopathie. La ligature élastique semblerait plus efficace que la sclérose en terme de prévention des récidives hémorragiques, et serait associée à une moindre morbidité. Les ruptures devarices gastriques constituent une bonne indication de l’obturation par colle, surtout dans leur localisation fundique.



ABSTRACT

Injection sclerotherapy has become a widely practised treatment of oesophageal and gastric varices. Its well-defined technique and the growing experience of endoscopists have led to the reduction of the rate of complications. The effectiveness of sclerotherapy has been addressed in numerous randomised trials which are analysed in this review. Duringacute variceal bleeding sclerotherapy has a pivotal role while vasoactive drugs provide promising results. The value of sclerotherapy combined with pharmacological therapy to reduce the risk of early rebleeding needs further evaluation. The timely recognition of treatment failure and implementation of alternative treatment options (surgery, TIPS) are necessary. The efficacy oflong-term treatment is more questionable in preventing rebleeding. Meta-analysis has demonstrated that sclerotherapy was more effective than beta-blockers in reducing the risk of rebleeding and that the combination of sclerotherapy with propranolol was more effective than sclerotherapy alone, but the latter result needs further evaluation. Shunt operations are more effective than sclerotherapy in preventing rebleeding while they do not improve survival and are associated with an increase of the overall incidence of encephalopathy. Endoscopic band ligation seems to be more effective in preventing rebleeding and safer when compared to sclerotherapy. Endoscopic therapy with a tissue adhesive is indicated in cases ofgastric bleeding particularly in fundalvarices.



AUTEUR(S)
J.F. BRETAGNE, D. HERESBACH

MOTS-CLÉS
varices œso-gastriques, sclérose endoscopique

KEYWORDS
endoscopic sclerosis, esogastric varices

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (1,100 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier