ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

ACTA Endoscopica

0240-642X
Revue officielle de la Société Française d'Endoscopie Digestive
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1971 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 27/1 - 1997  - pp.39-52  - doi:10.1007/BF02963281
TITRE
Pancréatectomie céphalique avec conservation du duodénum dans la pancréatite chronique

TITLE
The duodenum-preserving pancreatic head resection for chronic pancreatitis

RÉSUMÉ

Un sous-groupe de patients porteurs de pancréatite chronique a développé une hypertrophie de la tête du pancréas. Ceci peut avoir pour conséquence une variété de complications au niveau des organes voisins du pancréas avec recours nécessaire à une chirurgie pancréatique. La pancréatectomie céphalique avec conservation du duodénum a été développée pour traiter les complications liées à la portion céphalique du pancréas sans résection de l’estomac ou du duodénum. Les indications de cette chirurgie sont la compression ou sténose de la voie biliaire principale, du duodénum, du canal pancréatique principal et des vaisseaux rétropancréatiques. De plus, les douleurs abdominales récurrentes ne répondant pas au traitement médical sont une indication supplémentaire à cette chirurgie. L’avantage majeur de ce geste est le maintien de l’estomac et du duodénum et par conséquent du passage physiologique de l’alimentation. Ceci est obtenu en pratiquant une résection subtotale de la tête du pancréas tout en conservant une petite portion le long de la cloison duodénale.

Entre 1972 et 1993, 298 patients atteints de pancréatite chronique ont subi une pancréatectomie céphalique avec conservation du duodénum avec pour indications, une hypertrophie de la tête du pancréas (83 %), une obstruction du canal pancréatique principal ou de la voie biliaire principale (48 %), une obstruction duodénale (32 %) et une obstruction vasculaire (17 %). 279 patients (94 %) souffraient de douleurs modérées à sévères. La mortalité hospitalière a été de 1,01 % (3/298) et le taux de reprise de la laparotomie de 5,7 %. Fistules pancréatiques, abcès intra-abdominaux, hémorragie et fuite de l’anastomose sont apparus respectivement chez 2,7, 3,0, 5,7, et 2 % des patients.

En 1994, a été réalisé un suivi à long terme (moyenne: 6 ans). La mortalité tardive a été de 9 %. Dans 88 % des cas, les patients n’avaient plus de douleur ou quelques épisodes peu fréquents et 63 % ont pu reprendre leur vie professionnelle.

Notre expérience nous a permis d’arriver à la conclusion que la pancréatectomie céphalique avec conservation du duodénum était une opération préservant les organes chez les patients atteints de pancréatite chronique et de complications liées à la portion céphalique du pancréas. Les résultats à court et long termes sont excellents et par conséquent, elle doit être considérée comme la nouvelle opération standard pour le traitement chirurgical de la pancréatite chronique.



ABSTRACT

A subgroup of patients with chronic pancreatitis develop inflammatory enlargement of the head of the pancreas. This may lead to a variety of complications on pancreatic neighboring organs often necessitating pancreatic surgery. The duodenum-preserving pancreatic head resection was developed to treat pancreatic head related complications in chronic pancreatitis without resection of the stomach or the duodenum. Operation indications are compression or stenosis of the common bile duct, the duodenum, the main pancreatic duct, and the retropancreatic vessels. In addition, recurrent abdominal pain which does not respond to medical treatment is an indication to perform a duodenum-preserving pancreatic head resection. The major advantage of this operation is the maintenance of the stomach and the duodenum and thereby of the physiological food passage. This is achieved by subtotal resection of the pancreatic head preserving a small pancreatic head remnant along the duodenal wall.

Between 1972 and 1993, 298 patients with chronic pancreatitis underwent a duodenum-preserving pancreatic head resection. The indications to operate were pancreatic head enlargement (83 %), main pancreatic duct obstruction, common bile duct obstruction (48 %), duodenal obstruction (32 %) and vascular obstruction (17 %). 279 patients (94 %) suffered from moderate to severe abdominal pain. Hospital mortality was 1.01 % (3/298) and the rate of relaparotomy was 5.7 %. Pancreatic fistula, intraabdominal abscess, bleeding, and leakage of the anastomosis occurred in 2.7, 3.0, 5.7 and 2.0 %, respectively.

In 1994 a long term follow-up was carried out (median follow up: 6.0 years). Late mortality was 9 %. 88 % of the patients had no or infrequent episodes of pain, and 63 % were rehabilitated professionally.

From our experience we conclude that the duodenum-preserving pancreatic head resection is an organ-preserving operation in patients with chronic pancreatitis and pancreatic head related complications. It provides excellent short- and long-term results and therefore it should be considered as a new standard operation in the surgical treatment of chronic pancreatitis.



AUTEUR(S)
H. FRIESS, P. BERBERAT, L. JENNI, M.W. BÜCHLER

MOTS-CLÉS
pancréatectomie céphalique avec conservation du duodénum, pancréatité chronique, suivi à long terme, sténose canalaire

KEYWORDS
chronic pancreatitis, duct stenosis, duodenum preserving pancreatic head resection, long terme results

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (1,75 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier