ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

ACTA Endoscopica

0240-642X
Revue officielle de la Société Française d'Endoscopie Digestive
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1971 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 27/2 - 1997  - pp.155-161  - doi:10.1007/BF02968935
TITRE
Comparaison en pH-métrie sur 24 h de 30 mg de lansoprazole et de 20 mg d’oméprazole chez le sujet sain

TITLE
Comparison of twenty-four-hour pH measurements with 30 mg of lansoprazole and 20 mg of omeprazole in the healthy subject

RÉSUMÉ

Ce travail unicentrique, comparatif, randomisé, effectué en ouvert sur deux groupes croisés de volontaires, avait pour objectif de comparer les profils pH-métriques du lansoprazole 30 mg administré avant le dîner et de l’oméprazole 20 mg administré avant le petit déjeuner.

Douze sujets, 5 hommes et 7 femmes, d’âge moyen 30 ± 5,4 ans (m ± DS) ont subi une pH-métrie des 24 h le dernier jour d’une séquence thérapeutique de 7 jours avec soit 30 mg de lansoprazole soit 20 mg d’oméprazole. Les deux traitements étaient séparés d’une période sans traitement de 2 semaines. Le pH intragastrique a été mesuré par enregistrement continu à l’aide d’une électrode de pH- métrie reliée à un système d’enregistrement. L’électrode de mesure était placée à 7 h 30. L’enregistrement commençait à 8 h jusqu’au lendemain 8 h. Au cours de la journée d’enregistrement, le patient recevait 3 repas standardisés à 8 h, 13 h et 19 h 15. Le lansoprazole était administré à 19 h et l’oméprazole à 8 h. L’analyse statistique a fait appel au test t de Student pour les séries appariées et aux tests non paramétriques. L’examen des courbes de pH a montré des aspects similaires pour le lansoprazole et l’oméprazole. L’analyse des pourcentages de temps passé au-dessus de certains niveaux de pH (pH 5, pH 4, pH 3, pH 2) n’a pas mis en évidence de différence significative entre les 2 traitements. Comme l’on pouvait s’y attendre, les valeurs de pH post-prandial ont été élevées après le petit déjeuner et le déjeuner dans le groupe oméprazole puisque le traitement était administré à 8 h; les valeurs de pH après le dîner ont été plus basses dans le groupe lansoprazole. L’analyse des courbes de concentrations moyennes acides n’ont pas montré de différence statistiquement significative entre les 2 traitements. L’acidité maximale a été à 2 h du matin pour l’oméprazole, les pics d’acidité ont été à 12 h et 18 h pour le lansoprazole. L’analyse des aires sous la courbe durant les périodes diurnes, nocturnes et sur les 24 h n’ont pas mis non plus en évidence de différence statistiquement significative entre le lansoprazole et l’oméprazole.

En ce qui concerne les périodes post-prandiales, pour le déjeuner et le dîner, les aires sous la courbe ont été équivalentes pour les 2 produits. En revanche, pour la période après le petit déjeuner, l’acidité gastrique sous lansoprazole a été plus importante que sous oméprazole, avec une valeur de «p» proche de la significativité (p=0,08).

En conclusion, l’administration du lansoprazole 30 mg avant le dîner permet un contrôle optimal de la sécrétion acide des 24 h: inhibition maximale de l’acidité nocturne et maintien de l’acidité stimulée par les repas durant le jour.



ABSTRACT

The purpose of this unicenter, comparative, randomized, open study, carried out on two cross-over groups of volunteer subjects, was to compare the gastric pH profiles of 30 mg lansoprazole administered before the evening meal and 20 mg omeprazole administered before breakfast.

Twelve subjects, 5 men and 7 women, average age of 30±5.4 years (m ± SD) underwent a 24-hour pH measurement on the final day of a 7-day therapeutic sequence with either 30 mg of lansoprazole or 20 mg of omeprazole. The two treatments were separated by a 2-week period with no treatment. The intragastric pH was measured on a continuous basis using a pH-measurement electrode connected to a recorder. The measurement electrode was set at 7:30. Recording began at 8:00 and continued until the following morning at 8:00. During the day on which recording took place, the patient was given 3 standard meals at 8:00, 13:00 and at 19:15. Lansoprazole was administered at 19:00 and omeprazole at 8:00. The statistical analysis was performed using the Student t test for the matching series, and non-parametric tests. Study of the pH curves showed similar aspects for lansoprazole and omeprazole. The analysis of the percentage of time spent above certain pH levels (pH 5, pH 4, pH 3, pH 2) did not highlight any significant difference between the two treatments. As expected, the post-prandial pH values were high after breakfast and lunch in the omeprazole group since the treatment had been administered at 8:00; the pH values after the evening meal were lower in the lansoprazole group. Study of the mean acid concentration curves did not show any statistically significant difference between the two treatments. Maximum acidity was at 2:00 for omeprazole, and peak acidity for lansoprazole was at 12:00 and 18:00. Analysis of the areas under the curve during day-time periods, at night and over 24 hours also did not highlight any statistically significant difference between lansoprazole and omeprazole.

In terms of post-prandial periods, for lunch and evening meal, the areas under the curve were the same for both products. However, for the period after breakfast, gastric acidity with lansoprazole was greater than with omeprazole, with «p» approaching significant value (p=0.08).

In conclusion, the administration of 30 mg lansoprazole before the evening meal enables optimal control of 24-hour acid secretion: maximum inhibition of night-time acidity and the maintenance of acidity induced by the day-time meals.



AUTEUR(S)
Ch. FLORENT, S. FORESTIER, M. JOUBERT

MOTS-CLÉS
IPP, lansoprazole, oméprazole, pH-métrie gastrique

KEYWORDS
Intragastric pH metry, lansoprazole, oméprazole, PPi

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (693 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier