ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

ACTA Endoscopica

0240-642X
Revue officielle de la Société Française d'Endoscopie Digestive
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1971 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 27/3 - 1997  - pp.213-218  - doi:10.1007/BF02969052
TITRE
Nouvelles acquisitions dans l’évaluation du risque de transformation maligne de l’endobrachyœsophage

TITLE
Recent advances in evaluating the risk of malignant transformation in Barrett’s esophagus

RÉSUMÉ

Bien qu’étant le marqueur sur lequel repose en pratique la surveillance des endobrachyœsophages, la dysplasie n’est pas un critère idéal de prédiction du risque de cancer. C’est pourquoi de nombreuses équipes ont recherché d’autres marqueurs d’évolutivité de la muqueuse de Barrett. La mise en évidence d’altérations génétiques somatiques, d’anomalies du contenu en ADN ou de la prolifération cellulaire dans les adénocarcinomes de l’œsophage et les lésions dysplasiques, a permis d’établir un modèle de progression néoplasique de la muqueuse de Barrett. Les marqueurs les plus intéressants sont les altérations du gène TP53 et les modifications du contenu en ADN des cellules qui surviennent précocement au cours de la progression de la muqueuse de Barrett vers le cancer. Bien que prometteurs, ces nouveaux marqueurs doivent être validés par des études prospectives avant que leur utilisation soit recommandée en routine.



ABSTRACT

Although it is the marker on which the surveillance of Barrett’s esophagus relies, dysplasia is not an ideal marker for predicting the risk of malignant transformation. These limitations have encouraged investigation of other possible biomarkers of malignant potential. The disclosure of somatic genetic alterations, abnormalities in nuclear DNA content or cellular proliferative activity in Barrett’s adenocarcinoma and dysplasia, has made it possible to establish a model of neoplastic progression of Barrett’s mucosa. According to this model, the earliest events and potential predictors of cancer risk are DNA-aneuploidy and TP53 gene alterations. However, these new markers have to be validated by prospective studies before their routine use can be recommended.



AUTEUR(S)
M. ROBASZKIEWICZ, J.-P. METGES, A. VOLANT, J.-F. FLEJOU

MOTS-CLÉS
endobrachyœsophage, cancer de l’œsophage, cancérogenèse, œsophage de Barrett

KEYWORDS
Barrett’s oesophagus, carcinogenesis, œsophageal cancer

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (870 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier