ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

ACTA Endoscopica

0240-642X
Revue officielle de la Société Française d'Endoscopie Digestive
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1971 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 28/1 - 1998  - pp.45-51  - doi:10.1007/BF03016232
TITRE
Biopsie guidée sous échoendoscopie des lésions péri-rectales et péri-coliques

TITLE
Endosonography guided biopsy of rectal and colic area lesions

RÉSUMÉ

Il y a peu d’études dans la littérature rapportant les résultats de biopsies trans-rectales ou trans-coliques guidées par échoendoscopie.

On retrouve peu de cas de biopsie guidée pour des lésions péri-rectales ou péri-coliques dans 2 des plus grandes séries de la littérature de biopsie guidée sous EE, Dans la première regroupant 141 patients, seulement 7 biopsies (4,9%) ont été réalisées pour une lésions périrectale ou péri-colique. Dans cette étude la sensibilité de la biopsie guidée a été de 80%. Dans la deuxième étude, 17 des 554 lésions biopsées (3%) selon cette technique siégeaient dans le pelvis ou l’abdomen. Le type histologique de ces lésions n’est pas rapporté dans l’article, par contre la sensibilité de la biopsie guidée sous EE était de 96%.

En fait, plus que des taux de sensibilité ou de fiabilité, ce qui est important est de savoir si ce type de prélèvement dans ces indications modifie la conduite à tenir thérapeutique.

On peut répondre par la positive lorsque l’échoendoscopie et la biopsie guidée confirme le diagnostic de récidive loco-régionale d’un cancer colo-rectal car seuls les patients pouvant bénéficier d’une exérèse complète pourront espérer une survie médiane à 5 ans d’environ 30–35%. Par contre, en ce qui concerne les tumeurs sous-muqueuses ou les compressions extrinsèques du rectum par des masses péri-rectales, le traitement de ces lésions est uniquement chirurgical et l’obtention d’une histologie préopératoire n’est pas nécessaire.

Faut-il réaliser une biopsie guidée en cas de tumeur superficielle du rectum (usT1 ou usT2) s’accompagnant d’une adénopathie périrectale? Dans l’absolu, il faudrait répondre oui. En fait dans la pratique courante, nous avons tendance à considérer ces ganglions comme envahis. En effet, nous préférons réaliser une radiothérapie préopératoire qui est toujours très bien tolérée plutôt qu’une radiochimiothérapie postopératoire.

Enfin, lorsque l’échoendoscopie colique est le seul examen à mettre en évidence des nodules de carcinose péritonéale et si le patient est en bon état général, il est alors indispensable de réaliser une histologie de ce nodule afin de confirmer cette récidive. Ceci peut avoir une implication thérapeutique importante du fait des progrès de la chirurgie de la carcinose péritonéale d’origine colo-rectale.



ABSTRACT

There are few studies in the literature allowing results of trans-rectal or trans-— colic biopsies guided by echoendoscopy (EUS).

One finds few cases of biopsy guided for peri-rectal or peri-colic lesions in 2 of the greatest series of EUS guided biopsy. In the first one gathering 141 patients, only 7 biopsies (4,9%) have been realized for peri-rectal or peri-colic lesions. In this study the sensitivity of the EUS guided biopsy has been 80%. In the second study, 17 of 554 biopsied lesions (3%) according to this technique sat in the pelvis or the abdomen. The histology of these lesions is not mentioned in the article, on the other hand the sensitivity of the EUS guided biopsy was 96%.

In fact, more than sensitivity or reliability rate, what is important is to know if this type of biopsy in these indications modifies the therapeutic decision making.

One can reply by the positive when the EUS guided biopsy confirms the diagnosis of relapse of a colo-rectal cancer because only patients being able to benefit from a complete resection will be able to hope a median survival to 5 years of 30–35%. On the other hand, concerning submucosal tumors or extrinsic compression of the rectum, the treatment of these types of lesions is only surgical and the a preoperative histology is not necessary.

Is it necessary to realize a EUS guided biopsy in case of superficial tumor of the rectum (usT1 or T2) with a perirectal lymph node? In the absolute, it would be necessary to reply yes. In fact in the practice, we consider these lymph node as malignant. Indeed, we prefer to realize a preoperative radiation therapy that is always very well tolerated rather than a postoperative radio-chemotherapy.

Finally, when the colonic EUS is the only examination to show nodules of peritoneal carcinomatosis and if the patients is in good condition, it is then indispensable to realize a biopsy of this nodule so as to confirm the relapse. This can have an important therapeutic implication due to the progress of the peritoneal corcinomatisis surgery.



AUTEUR(S)
M. GIOVANNINI, D. BERNARDINI

MOTS-CLÉS
Adénopathies, biopsie guidée, carcinose péritonéale, échoendoscopie, récidive anastomotique

KEYWORDS
Anastomotic relapse, echoendoscopy, guided biopsy, lymph node, peritoneal carcinomatosis

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (2,78 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier