ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

ACTA Endoscopica

0240-642X
Revue officielle de la Société Française d'Endoscopie Digestive
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1971 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 28/2 - 1998  - pp.139-145  - doi:10.1007/BF03019432
TITRE
Résultat de la résection muqueuse endoscopique (RME) et du traitement par laser des lésions résiduelles post RME dans le cancer gastrique superficiel

TITLE
Outcome of endoscopic mucosal resection (EMR) and laser irradiation for residual tumor after EMR in early gastric cancer

RÉSUMÉ

Les auteurs ont évalué les résultats de la résection muqueuse endoscopique (RME) chez les patients proteurs de cancer gastrique superficiel et le résultat du traitement par laser chez les porteurs de lésion résiduelle. Entre janvier 1986 et avril 1997, nous avons traité 248 lésions pour lesquelles le diagnostic préopératoire de cancer superficiel avait été porté par RME. Cent quarante quatre parmi ces lésions étaient des indications absolues de RME (groupe indication absolue), et 94 constituaient des indications relatives RME (groupe indication relative). Après exécution de la RME dans notre hôpital ou d’autres institutions, 71 lésions ont été traitées par laser pour tumeur résiduelle. Le taux de résections curatives post RME a été supérieur à 70% dans les lésions de diamètre inférieur à 10mm, mais restait inférieur à 50% pour les lésions atteignant ou dépassant 11 mm. La classification macroscopique des lésions n’a pas montré de différence entre les taux de résections curatives après RME. Le taux de résections curatives était de 70% ou plus pour les localisations lésionnelles suivantes: partie supérieure du corps gastrique, petite courbure; partie moyenne du corps gastrique, face postérieure; partie inférieure du corps gastrique, paroi antérieure et grande courbure; région angulaire, face postérieure et grande courbure; et antre, face antérieure et grande courbure. Les taux de résections curatives après RME étaient respectivement de 66.9% (103/154) dans le groupe indication absolue et 39.4% (37/97) dans le groupe indication relative. Le taux de guérison des 44 patients du groupe indication absolue traités ensuite par le laser pour lésion résiduelle a été de 95.5% après RME. En revanche, les taux de guérison des 27 patients du groupe indication relative traités par laser pour lésion résiduelle a été seulement de 79.2%. En conclusion, le traitement par laser du tissu tumoral résiduel après RME est utile du point de vue thérapeutique et peut être utilisé à la place de techniques invasives telles que la chirurgie dans le traitement de cancer gastrique superficiel chez des patients prudemment sélectionnés.



ABSTRACT

We studied the outcome of endoscopic mucosal resection (EMR) in patients with early gastric cancer and the outcome of laser irradiation in the management of residual tumor. Between January 1986 and April 1997, we treated 248 lesions with a preoperative diagnosis of early gastric cancer by EMR. One hundred fifty-four of these lesions were absolutely indicated for EMR (absolute indication group), and 94 were relatively indicated for EMR (relative indication group). After undergoing EMR at our institution or other hospitals, 71 lesions received laser irradiation for residual tumor. The rate of curative resection with EMR was over 70% for lesions less than 10 mm in diameter, but less than 50% for those 11 mm or more in diameter. There was no difference in the curative resection rate with EMR according to macroscopic classification. The rate of curative resection was 70% or higher for lesions in the following sites: upper corpus, lesser curvature; middle corpus, posterior wall; lower corpus, anterior wall and greater curvature; angle, posterior wall and greater curvature; and antrum, anterior wall and greater curvature. The curative resection rate with EMR was 66.9% (103/154) in the absolute indication group and 39.4% (37/97) in the relative indication group. The cure rate in 44 patients in the absolute indication group who received laser irradiation for residual tumor after EMR was 95.5%. In contrast, the cure rate in the 27 patients in the relative indication group who received laser irradiation for residual tumor was only 79.2%. We conclude that laser irradiation for residual tumor after EMR is a therapeutically useful treatment that can be used instead of invasive procedures such as surgery in carefully selected patients with early gastric cancer.



AUTEUR(S)
H. SHIMAO, M. MORISE, O. TSUTSUMI, S. KIKUCHI, N. KOBAYASHI, Y. SAKAKIBARA, Y. HIKI, S. TANABE, K. SAIGENJI, S. SAKURAMOTO, A. KAKITA

MOTS-CLÉS
cancer gastrique superficiel, résection muqueuse endoscopique, traitement endoscopique, traitement par laser, tumeur résiduelle

KEYWORDS
early gastric cancer, endoscopic mucosal resection, endoscopic treatment, laser therapy, residual tumor

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (765 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier