ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

ACTA Endoscopica

0240-642X
Revue officielle de la Société Française d'Endoscopie Digestive
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1971 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 28/3 - 1998  - pp.187-196  - doi:10.1007/BF03020845
TITRE
Helicobacter pylori et lésions malignes gastriques: une piste pour la prévention et le traitement?

TITLE
Helicobacter pylori and gastric malignancies: a trail for prevention and cure?

RÉSUMÉ

Plusieurs études de population, de cas contrôles, d’études de famille, confirment l’association entre infection àHelicobacter pylori (H. pylori) et tumeurs gastriques malignes, carcinomes et maltomes. De façon évidente l’infection àH. pylori précède le développement des lésions malignes et le micro-organisme a été mis en évidence à des stades précancéreux: il pourrait constituer le «chaînon manquant» de la première étape du modèle de Correa. Selon les étudesin vitro, H. pylori serait impliqué dans le mécanisme de la carcinogenèse, du moins en partie, par induction de l’inflammation chronique et une augmentation de la prolifération cellulaire au niveau de la muqueuse gastrique. La régression du lymphome à cellule B de faible degré de malignité après éradication deH. pylori prouve le rôle prédominant de cette infection dans cette maladie. Néanmoins, un certain nombre de facteurs jouent un rôle clé, en particulier dans le carcinome: la virulence des souches deH. pylori, l’action locale de l’ammonium, les facteurs environnementaux et génétiques qui conditionnent la réponse de l’hôte. La prévention du carcinome gastrique à travers l’éradication de l’infection àH. pylori est insupportable du point de vue économique mais certains groupes à hout risque ont été définis et justifient un traitement d’éradication avec un suivi soigneux.



ABSTRACT

Several population, case-control and family studies confirmed the association between the infection byHelicobacter pylori (Hp) and gastric malignant tumors like non-cardial gastric carcinomas and maltomas. Hp infection obviously precedes the development of malignancies and is evidenced in pre-cancerous states: it could be the missing link’ of the first step of the Correa’s model. In vitro studies approach the mechanisms of carcinogenesis for which Hp is, at least partly, responsible by inducing chronic inflammation and increased mucosal cell proliferation in the gastric mucosa. The regression of low-grade B cell lymphoma after Hp eradication proves the prominent role of the infection in the disease. Nevertheless, Hp strain’s virulence, local action of ammonia, environmental and genetic factors conditioning the host reaction play a key-role, especially in carcinoma. The prevention of gastric carcinoma through systematic eradication of the infection is an unbearable economic burden but some high-risk groups have been defined and deserve eradication treatment along with careful follow-up.



AUTEUR(S)
M. DELTENRE, C. JONAS, Ph. LANGLET, R. NTOUNDA, M. DE REUCK, E. DE KOSTER

MOTS-CLÉS
Carcinome gastrique, Helicobacter pylori , lymphome gastrique, revue

KEYWORDS
Gastric carcinoma, Helicobacter pylori , gastric lymphoma, review

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (1,24 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier