ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

ACTA Endoscopica

0240-642X
Revue officielle de la Société Française d'Endoscopie Digestive
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1971 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 28/3 - 1998  - pp.197-203  - doi:10.1007/BF03020846
TITRE
Helicobacter pylori: diagnostic

TITLE
Diagnosis ofHelicobacter pylori

RÉSUMÉ

Les données pratiques et récentes concernant les méthodes diagnostiques de l’infection àHelicobacter pylori (H. pylori) sont revues. La culture, la méthode la plus difficile, est la seule à être tout à fait spécifique et à permettre l’évaluation des résistances aux antibiotiques. L’histologie permet de cartographier l’inflammation au niveau de l’estomac, permettant l’évaluation de risque de différentes maladies gastriques, mais la variabilité de l’interprétation entre observateurs n’est pas négligeable. La cytologie est une méthode simple, bon marché et rapide. Le test rapide à l’uréase est simple et rapide, mais pas assez sensible our évaleur l’évradication. La sérologie a son meilleur usage en épidémiologie. Les tests sérologiques sur le sérum et la salive, qui peuvent être utilisés lors des consultations médicales, sont prometteurs mais ne sont pas encore assez validés. Le test respiratoire à urée est probablement le meilleur test, en particulier pour évaluer l’éradication. La quantification de ce test permettrait peut-être de prédire le taux d’éradication. En pratique, nous recommandons en endoscopie d’utiliser deux méthodes diagnostiques et d’effectuer des prélèvements biosiques à deux niveaux. Les méthodes diagnostiques divent être évaluées localement et refléter donc l’expertise locale.



ABSTRACT

Practical and recent data on diagnostic methods forHelicobacter pylori) (H. pylori) gastric infection are reviewed. Culture, the most difficult method, is unique in its specificity and in allowing testing resistance to antibiotics. Histology provides the mapping of inflammation of the stomach, allowing the assessment of risk of various gastric disorders but interobserver varialibity of interpretation is not negligible. Cytology is a simple, cheap and quick test. The rapid urease test is simple and quick but not sensitive enough in the assessment of eradication. Serology is best for epidemiologic testing. Office testing of the serum and saliva are promising but insufficiently validated developments. The urea breath test is probably the best test, especially for assessing eradication. Quantitation might predict eradication rates. In practice, we recommend, at endoscopy, to use two diagnostic methods, to sample two locations. The diagnostic method should be evaluated locally and thus reflect local expertise.



AUTEUR(S)
J.C. DEBONGNIE

MOTS-CLÉS
diagnostic, Helicobacter pylori

KEYWORDS
diagnosis, Helicobacter pylori

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (823 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier