ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

ACTA Endoscopica

0240-642X
Revue officielle de la Société Française d'Endoscopie Digestive
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1971 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 28/5 - 1998  - pp.603-603  - doi:10.1007/BF03036219
TITRE
Endoprothèses œsophagiennes

RÉSUMÉ

La thérapeutique endoscopique actuelle de choix des dysphagies malignes comporte l’implantation des différents types d’endoprothèses auto-expansives qui ont l’avantage d’une technique d’implantation facilitée en comparaison avec les prothèses de type conventionnel sans bougirage majeur préalable, ce qui signifie un traumatisme réduit surtout du point de vue du risque de perforation. Ces types de prothèses peuvent être implantées de façon ambulatoire sous sédation intraveineuse et sous anesthésie générale.

En observant les suites de pose de prothèses, on constate néanmoins que les problèmes à moyen et à long terme sont finalement restés les mêmes, comme la prolifération tumorale progressive, la migration et les obstructions boliques. Le risque de perforation persiste surtout en cas de tumeurs pré-irradiées ou après radiochimiothérapie. On continue de discuter les indications respectives optimales des différents dispositifs modernes selon le type de tumeur à traiter et sa localisation et l’on connaît les topographies délicates au niveau cervical et de la zone péri-hiatale. A l’heure actuelle, on manque d’études randomisées comparant les différents types d’endoprothèses métalliques.



AUTEUR(S)
M. JUNG

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (111 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier