ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

ACTA Endoscopica

0240-642X
Revue officielle de la Société Française d'Endoscopie Digestive
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1971 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 29/5 - 1999  - pp.607-615  - doi:10.1007/BF03022179
TITRE
Efficacité et tolérance du lansoprazole 15 mg dans le traitement des symptômes du RGO. Comparaison au cisapride 20 mg

TITLE
Efficacy and safety of lansoprazole 15 mg in the treatment of GOR symptoms. Comparison to cisapride 20 mg

RÉSUMÉ

Les inhibiteurs de la pompe à protons à demi-dose ont modifié la prise en charge des patients présentant un RGO symptomatique. Il n’existe pas à ce jour d’étude comparative entre le lansoprazole et le cisapride aux dosages préconisés par leurs AMM respectives.

Ce travail a pour objectif de comparer l’efficacité et la tolérance de ces deux molécules. Trois cent trois patients ont été inclus, 150 recevant une dose quotidienne de 15 mg de lansoprazole, et 153 une dose biquotidienne de 10 mg de cisapride. Le pyrosis a disparu après 28 jours de traitement pour 81% des patients du groupe du lansoprazole et 63% du groupe du cisapride (p=0,001). Douze pour cent (12%) des patients ont présenté au moins un effet indésirable sans différence significative entre les groupes.

Dans cet essai, le lansoprazole a montré une efficacité significativement supérieure à celle du cisapride.



ABSTRACT

Half-dose proton pump inhibitors have changed the management of patients with symptomatic gastro-oesophageal reflux (GOR). There are no studies in the literature comparing lansoprazole with cisapride at the doses recommended in their respective SmPCs.

The objective of the present study was to compare the efficacy and safety of the two compounds. Three hundred patients were included. 150 received a 15 mg dose of lansoprazole s.i.d., and 153 received a 10 mg dose of cisapride b.i.d. After 28 days of treatment, pyrosis had abated in 81% of the patients in the lansoprazole group and in 63% of those in the cisapride group (p=0.001). Twelve percent (12%) of the patients experienced at least one adverse event with no significant difference between the groups.

In the present trial, the efficacy of lansoprazole was significantly greater than that of cisapride.



AUTEUR(S)
F. VICARI, Maryse JOUBERT-COLLIN, F. PERIE

MOTS-CLÉS
cisapride, inhibiteur de la pompe à protons, lansoprazole, reflux gastro-œsophagien

KEYWORDS
cisapride, gastroesophageal reflux, lansoprazole, proton pump inhibitor

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (1,3 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier