ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

ACTA Endoscopica

0240-642X
Revue officielle de la Société Française d'Endoscopie Digestive
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1971 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 30/S2 - 2000  - pp.361-366  - doi:10.1007/BF03017979
TITRE
Les tumeurs kystiques du pancréas

TITLE
Cystic pancreatic tumours

RÉSUMÉ

Les lésions kystiques du pancréas regroupent les pseudo-kystes, les tumeurs kystiques et les kystes vrais du pancréas. Les pseudo-kystes représentent à eux-seuls près de 90% des lésions kystiques du pancréas. Les cystadénomes séreux et mucineux, les cystadénocarcinomes et les tumeurs intra-canalaires papillaires et mucineuses du pancréas représentent la majorité des tumeurs kystiques du pancréas. Les autres lésions kystiques (tumeurs kystiques et papillaires, tumeurs endocrines kystiques, kystes congénitaux du pancréas uniques ou multiples…) sont encore plus rares. Le diagnostic pré-opératoire des lésions kystiques conditionne l’attitude thérapeutique. En effet, certaines d’entre elles sont potentiellement malignes (cystadénomes mucineux, cystadénocarcinomes, tumeur intra-canalaire papillaire et mucineuse, tumeur kystique et papillaire, tumeur endocrine kystique) et doivent être réséquées chirurgicalement alors que d’autres (pseudo-kystes, et cystadénomes séreux) sont bénignes ou pratiquement toujours bénignes. Le contexte clinique peut orienter vers un type de lésion. Ainsi, le diagnostic de pseudokyste doit être évoqué en priorité chez un malade atteint de pancréatite chronique; à l’opposé, le diagnostic de cystadénome pancréatique doit être envisagé d’emblée en présence d’une lésion kystique peu ou pas symptomatique chez une femme d’âge moyen n’ayant pas d’antécédent de pancréatite. Le diagnostic pré-opératoire du type de lésion est correctement effectué trois fois sur quatre avec les techniques d’imageries (échographie, scanner, CPRE, écho-endoscopie). En revanche, lorsque l’on est en présence d’une lésion macrokystique unique du pancréas, il est souvent impossible de trancher entre un pseudo-kyste, un cystadénome mucineux ou un cystadénome séreux macro-kystique. La ponction et le recueil de liquide kystique au mieux effectués par voie écho-endoscopiquement guidée permettent alors de réaliser une étude cytologique et une analyse du taux des enzymes pancréatiques et des marqueurs tumoraux (ACE, CA 19-9, CA 72-4, mucines) qui sont susceptibles d’apporter des informations complémentaires à celles de l’imagerie pour le diagnostic de la lésion kystique étudiée.



AUTEUR(S)
L. PALAZZO, P. HAMMEL, Ch. CELLIER, Ph. RUSZNIEWSKI

MOTS-CLÉS
cancer du pancréas, imagerie, ponction guidée par voie écho-endoscopique, tumeurs kystiques du pancréas

KEYWORDS
EUS guided-fine needle aspiration, imaging modalities, pancreatic cancer, pancreatic cystic tumours

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (651 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier