ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

ACTA Endoscopica

0240-642X
Revue officielle de la Société Française d'Endoscopie Digestive
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1971 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 31/5 - 2001  - pp.649-658  - doi:10.1007/BF03022139
TITRE
Le pronostic fonctionnel et le traitement des séquelles des malformations anorectales chez l’adolescent et l’adulte

TITLE
Anorectal malformations: functional prognosis and management of sequelae in the adolescent and the adult

RÉSUMÉ

L’incidence des malformations anorectales est de 1/5000 naissances. Il s’agit d’un spectre de malformations, classées en formes basses ou hautes en fonction de leurs caractéristiques anatomiques et du pronostic de continence fécale chez le patient atteint. La prise en charge des malformations anorectales à la naissance inclut un bilan complet à la recherche des anomalies associées (entité VACTERL). La stratégie thérapeutique consiste en une chirurgie en un, deux ou trois temps, en fonction du type anatomique et de la nécessité d’une colostomie de protection. Les séquelles fonctionnelles à long terme et leur prise en charge dépendent du type malformatif: 1) les formes basses ont un bon pronostic en terme de continence fécale, mais peuvent être associées à une constipation sévère et un mégarectum responsable de pertes fécales (pseudo-incontinence par regorgement); 2) le pronostic des formes hautes est moins bon, avec un risque de développement d’une incontinence fécale qu’il est important d’identifier avant l’âge de 5–6 ans de façon à proposer un traitement adéquat visant à assurer une propreté fécale pendant les périodes scolaires (gestion intestinale par lavements évacuateurs rétrogrades). La réalisation de lavements coliques antérogrades par une appendicostomie continente ombilicale permettra ultérieurement d’accroître l’autonomie du patient à l’adolescence.



ABSTRACT

Anorectal malformations occur with a frequency of 1/5,000 newborns and constitute a pathological spectrum, categorized in low and high defects according to their anatomical characteristics and their specific potential for the affected patients to reach fecal continence. The neonatal management should include a complete work-up for associated anomalies (VACTERL entity). The surgical strategy consists in a one/two/three-step approach, according to the anatomical type of anorectal defect and the need for a protective colostomy. The long-term functional sequelae and their management will depend on the type of anorectal malformation: 1) low defects have a good prognosis in term of fecal continence, but may be associated with severe constipation and megarectum responsible of fecal soiling (overflow pseudoincontinence); 2) the functional prognosis of high defects is worse, with possibility of developing fecal incontinence which should be identified in early childhood (3–5 years) in order to offer adequate management (conservative measures and/or bowel management) allowing school attendance with fecal cleanliness. The autonomy of the adolescent can be improved subsequently by means of self-administered antegrade colonic enemas through an umbilical continent appendicostomy.



AUTEUR(S)
R. REDING, B. CRISPIN, Y. CASTILLE, N. JODOGNE, Ch. SAINT-MARTIN, Ph. CLAPUYT, J. SERRANO, V. EVRARD, F.X. WESE, J.B. OTTE, J.P. BUTS

KEYWORDS
adolescence, anus, congenital, fecal incontinence, imperforate

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (1,33 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier