ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

ACTA Endoscopica

0240-642X
Revue officielle de la Société Française d'Endoscopie Digestive
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1971 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 31/5 - 2001  - pp.703-708  - doi:10.1007/BF03022144
TITRE
Fleet® phospho soda: pour une meilleure acceptabilité de la préparation colique avant coloscopie. Etude comparative randomisée menée en simple aveugle versus polyéthylène glycol

RÉSUMÉ

252 patients ambulatoires devant bénéficier d’une première coloscopie à visée diagnostique ont été inclus dans un essai d’équivalence randomisé, en simple aveugle, comparant l’efficacité, la tolérance et l’acceptabilité de 2 préparations coliques: une solution à base de phosphate de sodium (NaP) ou à base de polyéthylène glycol (PEG). La propreté colique était évaluée sur une échelle en 5 points (1: très propre, 2: liquides clairs, 3: selles liquides, 4: résidus pâteux, 5: résidus solides), par le pourcentage de muqueuse colique visualisée et par la satisfaction globale de l’endoscopiste. La tolérance était appréciée cliniquement et biologiquement, et l’acceptabilité évaluée par un questionnaire rempli par le patient.

Sur le critère principal (pourcentage de scores 1 ou 2), une efficacité du NaP au moins équivalente à celle du PEG a été trouvée sur le critère principal concernant l’ensemble du côlon. La propreté colique, estimée par le pourcentage de patients dont plus de 90% de la muqueuse était visualisée, était supérieure dans le groupe NaP au niveau du recto-sigmoïde, du côlon gauche et du côlon transverse (p=0,03, p=0,01, p=0,007 respectivement). L’évaluation globale de la propreté colique par l’endoscopiste était meilleure dans le groupe NaP (p=0,01).

L’acceptabilité était significativement meilleure dans le groupe NaP en termes de facilité à prendre la préparation et de quantité absorbée. Plus de patients étaient prêts à reprendre la même préparation si nécessaire dans le groupe NaP (p=0,001).

La tolérance clinique était bonne et globalement meilleure dans le groupe NaP, les sensations de ballonnement abdominal étant moins fréquentes dans ce groupe. La tolérance biologique était comparable en ce qui concerne la natrémie, la chlorémie, l’urémie, la créatininémie, la magnésémie et l’albuminémie. La kaliémie diminuait dans les deux groupes mais de façon plus importante dans le groupe NaP. La phosphorémie augmentait de façon significative dans le groupe NaP, tandis que la calcémie diminuait davantage dans le groupe NaP que dans le groupe PEG. Ces modifications ioniques étaient sans traduction clinique.

Dans cette étude, le NaP a montré une efficacité au moins équivalente à celle du PEG, pour une acceptabilité et une tolérance clinique meilleures. En l’absence de contre indication et sous réserve du respect de ses précautions d’emploi, le NaP constitue une préparation colique de première intention à la coloscopie.



AUTEUR(S)
J.M. CANARD, D. GORCE, B. NAPOLÉON, B. RICHARD-MOLARD, J.-P. CAUCANAS, P. DALBIÈS, C. REVOL, J.-C. LETARD, P. LE BOURGEOIS, J. CLANET, L. VANDROMME, M. GREFF, J.J. LUGAND, P. LEVY, J. LAPUELLE

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (727 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier