ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

ACTA Endoscopica

0240-642X
Revue officielle de la Société Française d'Endoscopie Digestive
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1971 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 32/1 - 2002  - pp.15-29  - doi:10.1007/BF03018026
TITRE
Les défects sphinctériens anaux en endosonographie

TITLE
Endosonography of anal sphincter disruptions

RÉSUMÉ

Initialement destinée à explorer la prostate, l’échographie endocavitaire a été progressivement modifiée pour l’étude du tube digestif. Elle a notamment connu un essor considérable en protologie ces dix dernières années car cette technique anodine, simple à réaliser, peu coûteuse, fournit une excellente image anatomique du canal anal. Elle a éclairé la pathogénie de l’incontinence anale et occupe désormais une place prépondérante au sein du bilan de cette affection, la mise en évidence des défects sphinctériens ayant en effet un impact thérapeutique indéniable. Toutefois, il faut souligner que certaines images posent des problèmes d’interprétation non négligeables incitant à la prudence dans les décisions thérapeutiques.

«Les rayons X ne se trompent janais. C’est nous qui nous trompons en interprétant mal leur langage ou en leur demandant plus qu’ils ne peuvent nous donner.»



ABSTRACT

Initially devoted to explore the prostate, the intraluminal ultrasonography has progressively been adapted for the survey of the digestive tract. During these last ten years, it made great strides especially in proctology because the technique is insignificant, easy to achieve, low cost and provides an excellent anatomical picture of the anal canal. This method enlightened the pathogenesis of the anal incontinence and has taken a predominant place henceforth within the evaluation of this affection, providing an evidence of sphincter disruptions having in fact an undeniable therapeutic impact. Nevertheless, some images remain difficult to interpret correctly and the therapeutic decision must still be careful.

«The X-rays are never wrong. It is us who make mistakes when badly interpreting their language or when asking them more than what they can provide».



AUTEUR(S)
V. DE PARADES, Isabelle ETIENNEY, P. ATIENZA

MOTS-CLÉS
défect sphinctérien, échographie endo-anale, incontinence anale

KEYWORDS
anal endosonography, anal incontinence, sphincter disruption

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (5,85 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier