ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

ACTA Endoscopica

0240-642X
Revue officielle de la Société Française d'Endoscopie Digestive
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1971 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 32/2 - 2002  - pp.211-218  - doi:10.1007/BF03016657
TITRE
Valeur diagnostique de l’endoscople digestive haute au cours de la cirrhose

TITLE
Upper digestive endoscopy in the diagnosis of cirrhosis

RÉSUMÉ

Le but principal de notre étude était d’évaluer la prévalence des signes endoscopiques de la cirrhose et d’en préciser la performance diagnostique pour celle-ci.

L’étude prospective s’est déroulée de janvier 1997 à février 1999 dans les hôpitaux nationaux du Point «G» et Gabriel Touré de Bamako (Mali). Les critères diagnostiques de la cirrhose étaient l’examen histologique ou l’association d’un gros foie à bord inférieur tranchant, d’un taux de prothrombine bas et d’un aspect échographique ou laparoscopique de cirrhose. Les hépatopathies chroniques sans cirrhose, prises comme témoins ont toutes été histologiquement prouvées.

Au terme de l’étude, 116 patients ont été inclus dont 56 cas de cirrhose et 60 hépatopathies non cirrhotiques. Les varices œsophagiennes, la gastropathie d’HTP et les érosions étaient significativement plus fréquentes dans le groupe cirrhose. Huit variables étaient significativement différentes entre les 2 groupes et ont été incluses dans une analyse discriminante: l’antigène HBs, les varices œsophagiennes, les érosions et l’ictére avaient une valeur prédictive indépendante avec une performance diagnostique de 89% pour la cirrhose.

Notre étude, dont l’originalité est un diagnostic de référence reposant sur la laparoscopie, confirme que les signes endoscopiques ont une valeur indépendante dans le diagnostic de cirrhose.



ABSTRACT

The main objective was to evaluate the prevalence of endoscopic signs and cirrhosis and to determine their diagnostic accuracy.

This prospective study was conducted from January 1997 to February 1999 in the National Hospital «Point G» and «Gabriel Touré» in Bamako (Mali). The diagnostic criteria for cirrhosis were liver histological examination or combination of an enlarged liver with thin lower edge, a decreased prothrombin index and an ultrasonographic or laparoscopic aspect of cirrhosis. Controls were chronic liver diseases without cirrhosis all proved by liver biopsy.

At the end of the study, 116 patients were included with 56 cirrhosis and 60 non cirrhotic chronic liver diseases. Esophageal varices, PHT gastropathy and erosions were significantly more frequent in the cirrhosis group.

Nine variables were significantly different between the two groups and were included in a discrimnative analysis: HBs antigen, esophageal varices, erosion and jaundice were independently predictive with a diagnostic accuracy of 89% for cirrhosis.

This study, relying on a reference diagnostic method as laparoscopy, confirms that endoscopic signs have an independent diagnostic value for cirrhosis.



AUTEUR(S)
M.Y. MAIGA, M. DEMBELE, F. DIALLO, H.A. TRAORE, A.K. TRAORE, A. GUINDO

MOTS-CLÉS
endoscopie, cirrhose, hypertension portale, varices œsophagiennes

KEYWORDS
cirrhosis, endoscopy, esophageal varices, portal hypertension

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (787 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier