ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

ACTA Endoscopica

0240-642X
Revue officielle de la Société Française d'Endoscopie Digestive
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1971 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 33/5 - 2003  - pp.760-764  - doi:10.1007/BF03002619
TITRE
Organisation d’une unité endoscopique: le futur

ABSTRACT

L’organisation d’une unité d’endoscopie digestive du futur n’est pas une vision futuriste. C’est une vision pragmatique basée sur des centres d’endoscopies autonomes, c’est-à-dire hors bloc opératoire, fonctionnant en autarcie, capables d’accueillir et de suivre le patient du début à la fin, capables de réaliser n’importe quel geste d’endoscopie à visée diagnostique ou thérapeutique.

Ces centres autonomes peuvent être en dehors des centres d’hospitalisation publics ou privés ou à l’intérieur. Pour qu’ils soient autonomes, ils doivent gérer eux-mêmes leurs rendez-vous, l’accueil des patients, le réveil des patients, la stérilisation et le nettoyage du matériel, le stockage du matériel, la radiologie, l’anesthésie, la gestion informatique... Tout cela passe par une surveillante d’endoscopie digestive qui est la clé de voûte du centre, l’implication et regroupement des gastro-entérologues pratiquant l’endoscopie digestive sur ces centres, l’implication des gastro-entérologues dans la gestion de leur centre et dans les gestions des établissements publics ou privés dans lesquels ils travaillent.

Le futur, c’est la pratique de l’endoscopie dans des conditions de confort, de sécurité, de personnel, de matériel, de performance diagnostique et thérapeutique optimale, car l’endoscopie à visée diagnostique avec plus de 900 000 prélèvements par an a une place exceptionnelle dans l’abord du tube digestif et de toutes les pathologies du tube digestif. Le développement de l’endoscopie thérapeutique a permis régulièrement des traitements nouveaux grâce au développement et à l’imagination des fabricants de matériel ainsi qu’à l’imagination de certains endoscopistes.

Le futur doit viser à tirer l’endoscopie vers le haut avec ce type d’organisation vers lequel il est souhaitable de se diriger de façon résolue, car une organisation plus artisanale pénaliserait gravement l’avenir de l’endoscopie digestive.



AUTEUR(S)
J.-M. CANARD

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (561 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier