ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

ACTA Endoscopica

0240-642X
Revue officielle de la Société Française d'Endoscopie Digestive
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1971 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 38/2 - 2008  - pp.95-105  - doi:10.1007/BF02961947
TITRE
Œsophage de Barrett, dysplasie, adénocarcinome: histomorphologie et apport de la biologie moléculaire

TITLE
Barrett’s oesophagus, dysplasia, adenocarcinoma: histomorphology and contribution of molecular biology

RÉSUMÉ

L’œsophage de Barrett est une complication du reflux gastro-œsophagien qui se caractérise par une métaplasie intestinale de l’œsophage distal. Dans un certain pourcentage de cas, la persistance de l’irritation est responsable du développement d’une dysplasie épithéliale qui peut progresser par la suite vers un adénocarcinome intramuqueux, puis invasif et finalement métastatique. Sur la base essentiellement de la morphologie, l’anatomopathologiste essaie de prédire à partir des biopsies, quels patients sont susceptibles de progresser vers le cancer. Pour l’instant, ce risque est essentiellement basé sur le degré de dysplasie épithéliale. Cependant, sa classification est sujette à une mauvaise reproductibilité et sa valeur prédictive dans la progression du cancer est limitée. Dans ce contexte, les nouvelles approches de diagnostic moléculaire, notamment: a) la détection de dommages à l’ADN, b) le contrôle du cycle cellulaire et c) l’instabilité génomique sont très prometteuses et sont brièvement discutées dans cette revue. L’arrivée imminente de la typisation moléculaire devrait permettre de mieux comprendre, diagnostiquer et prédire l’évolution de cette maladie.



ABSTRACT

Barrett’s oesophagus is a complication of gastro-oesophageal reflux disease and is characterized by intestinal metaplasia in the gastric mucosa that has replaced the normal squamous epithelial lining of the lower oesophagus. In some cases, sustained irritation leads to increasing degrees of dysplasia which might progress to intramuscosal, invasive, and ultimately metastatic adenocarcinoma. The challenge for the histopathologist is to predict based upon the morphological findings in biopsy specimens which patients might progress to cancer. To this end, as yet, the degree of dysplasia is used but with significant reproducibility problems concerning dysplasia grading and limited predictive value for cancer progression. Molecular diagnostic approaches, related to: a) the detection of DNA damage; b) cell cycle control, and c) genome instability are promising new modalities and are briefly presented in the present review. The imminent advent of molecular profiling with its promise to better understand, diagnose, and predict the progression of this disease might provide new clinically relevant parameters.



AUTEUR(S)
H.A. LEHR, M. PUSZTASZERI, F.T. BOSMAN

MOTS-CLÉS
adénocarcinome œsophagien, biologie moléculaire, œsophage de Barrett

KEYWORDS
Barrett’s oesophagus, molecular biology, oesophageal carcinoma

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (1,71 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier