ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

ACTA Endoscopica

0240-642X
Revue officielle de la Société Française d'Endoscopie Digestive
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1971 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 40/2 - 2010  - pp.70-73  - doi:10.1007/s10190-010-0036-9
TITRE
Trucs et astuces à utiliser pour les difficultés liées à la localisation

TITLE
Hints and tips for use in the event of location problems

RÉSUMÉ

Lors de la résection endoscopique d’un polype difficile, après avoir accédé à la lésion, il faut se positionner de façon à avoir une utilisation optimale et donc plus sûre des instruments. L’utilisation des techniques de base permet la coloscopie complète dans plus de 90 % des cas. Le plus important est de réduire les boucles pour faciliter la progression et la résection. On distingue différents types de boucles dont la réduction nécessite une manœuvre spécifique. Ces différentes boucles ont été étudiées grâce à la radioscopie et aux appareils donnant une représentation de l’endoscope dans l’espace. La mobilisation du patient peut faciliter la progression ou la visualisation de la muqueuse. La pression abdominale peut être d’une aide précieuse pour atteindre le cæcum. L’utilisation d’overtubes, d’endoscopes à rigidité variable ou d’endoscopes à double ballon permet de pallier les échecs de la coloscopie standard. Une fois atteint, au moment de réséquer, il faut essayer de positionner le polype à six heures en appliquant une rotation à l’endoscope. Cette manœuvre est plus facile avec un endoscope débouclé. La rétrovision peut faciliter l’exposition d’un polype en particulier en sus anal, derrière un gros pli ou derrière la valvule. Elle est plus facile avec un endoscope souple comme un gastroscope ou un entéroscope à double ballon. Les gros polypes seront enlevés à la descente, ce qui permet de déboucler et d’éviter de réséquer un polype à proximité d’un cancer. L’utilisation de ces techniques permet un accès plus facile aux lésions, un meilleur positionnement et donc une résection dans des conditions plus sûres.



ABSTRACT

During the endoscopic resection of a difficult polyp, after accessing the lesion, it is necessary to position so as to have an optimal use and thus more safe of instruments. Using basic techniques enables complete colonoscopy in more than 90% of cases. The most important technique is to reduce loops to facilitate the progress and the resection. There are different types of loops whose reduction requires a specific maneuver. The different loops have been studied by X-ray equipment and to the devices giving a representation of the endoscope in the space. Mobilizing the patient can facilitate the progression or visualization of the mucosa. The abdominal pressure can be a valuable aid to reach the cæcum. Using overtubes, endoscopes with variable stiffness or double-balloon endoscopes can compensate for failures of standard colonoscopy. Once reaches, before resection, it is necessary to try to position the polyp at 6 o’clock by applying a rotation to the endoscope. This operation is easier with an unbuckled endoscope. The retrovision may facilitate the exposure of a polyp near the anus, behind a big fold or behind the caecal valve. Large polyps are removed from the withdrawal with an unloop endoscope and to avoid resect a polyp near a cancer. Using these techniques allows easier access to lesions, better positioning and therefore resection in safer conditions can be achieved.



AUTEUR(S)
R. LEGROS, D. SAUTEREAU

MOTS-CLÉS
Coloscopie, Boucles, Polypectomie

KEYWORDS
Coloscopy, Loops, Polypecomy

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (127 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier