ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

ACTA Endoscopica

0240-642X
Revue officielle de la Société Française d'Endoscopie Digestive
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1971 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 40/2 - 2010  - pp.82-88  - doi:10.1007/s10190-010-0037-8
TITRE
Prévention et gestion immédiate de la complication des polypectomies et mucosectomies difficiles

TITLE
Prevention and immediate handling of complications during difficult polypectomy and mucosectomy

RÉSUMÉ

Les principales complications des polypectomies et mucosectomies sont l’hémorragie et la perforation. L’hémorragie est la complication la plus fréquente. Une prise en charge adaptée des patients sous antiagrégants plaquettaires et/ou anticoagulants, l’utilisation de générateurs de nouvelle génération avec un courant de type endocoupe, l’utilisation d’anses largables de type Endoloop® et de matériel d’endothérapie dédié à l’hémostase permettent de considérer actuellement l’hémorragie postpolypectomie comme un effet secondaire et non comme une véritable complication. Concernant le risque de perforation, il est plus faible mais la prise en charge est plus délicate. L’injection de sérum physiologique dans la sous-muqueuse permet de décoller les lésions sessiles ou semi-sessiles et limite ainsi le risque de perforation. Dans tous les cas où il existe un doute sur une perforation postpolypectomie, un scanner abdominopelvien pourra affirmer le diagnostic, et un avis chirurgical sera demandé. Actuellement, il existe des clips permettant de fermer efficacement les brèches de taille limitée, c’est-à-dire de 1 cm pouvant aller jusqu’à 2 cm, et dans la majorité des cas, la prise en charge est médicale sous surveillance rapprochée médicochirurgicale. Pour les brèches plus importantes, il sera utile, dans un futur proche, d’avoir à disposition de nouveaux clips ou systèmes permettant de rapprocher les berges en s’inspirant de la suture chirurgicale.



ABSTRACT

The main complications of polypectomy and mucosectomy are bleeding and perforation. Bleeding is the most common complication of these techniques. An appropriate management of patients with inhibitor of platelet aggregation or anticoagulants, the use of generators of new generation with a current like endocut, a releasable snare like Endoloop®, and equipment of endotherapy for hemostasis permit to consider nowadays post polypectomy bleeding as a side effect and not as a real complication. The risk of perforation after polypectomy or mucosectomy is lower but the management is more delicate. The injection of saline solution into the submucosa can lift the lesion and limit the risk of perforation. If a perforation is suspected, an abdominal CT scan can confirm the diagnosis, and it’s important to inform the surgeon. Nowadays, clips allow the endoscopic closure perforation less than 2 cm, and the treatment is medical with close monitoring medical and surgical. For larger perforation, it will be possible in the near future to use new clips or systems to approximate the edges of the perforation like surgical sutures.



AUTEUR(S)
G. RAHMI, D. COUMAROS

MOTS-CLÉS
Mucosectomie, Polypectomie, Complications

KEYWORDS
Mucosectomy, Polypectomy, Complications

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (360 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier