ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

ACTA Endoscopica

0240-642X
Revue officielle de la Société Française d'Endoscopie Digestive
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1971 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 40/3 - 2010  - pp.176-182  - doi:10.1007/s10190-010-0049-4
TITRE
Épidémiologie des hémorragies digestives hautes en Tunisie

TITLE
Upper gastrointestinal bleeding epidemiology in Tunisia

RÉSUMÉ

L’hémorragie digestive haute demeure une cause fréquente d’hospitalisation, de morbidité et de mortalité. Les études épidémiologiques sont limitées dans notre pays.

Déterminer les causes et l’évolution des patients ayant une hémorragie digestive haute, colligés au CHU deMonastir.

Les dossiers de 874 patients qui ont subi une endoscopie digestive haute pour hémorragie digestive pendant une durée de dix ans (1997–2007) ont été rétrospectivement analysés.

Les hémorragies digestives hautes ont représenté 5,3 % de l’ensemble des endoscopies digestives hautes. On avait noté une nette prédominance masculine (63,1 %), avec un âge moyen de 54 ± 12 ans. L’origine de saignement a été détectée dans 90 % des cas. La précision diagnostique était plus grande quand l’endoscopie est pratiquée dans les 24 premières heures suivant l’apparition de l’hémorragie, et en présence de l’hématémèse. L’ulcère gastroduodénal est la cause la plus fréquente de l’hémorragie digestive haute (50,5 %), suivi des gastroduodénites hémorragiques (24 %). La prévalence de l’hémorragie digestive par rupture des varices oesogastriques était de 9,49 %. Le traitement endoscopique a été utilisé dans 103 cas (11,7 %). Une intervention chirurgicale a été effectuée chez 51 patients (5,83 %), incluant 9,9 % des patients ayant un ulcère hémorragique. Trente-six patients étaient décédés (4,1 %).

L’ulcère hémorragique est la cause la plus fréquente d’hémorragie digestive dans notre pays. La mortalité était élevée dans le groupe des patients ayant saigné par rupture des varices oesogastriques. La plupart des cas d’hémorragie digestive haute peuvent être traités par hémostase endoscopique, quand l’endoscopie diagnostique établit la source.



ABSTRACT

Acute upper gastrointestinal bleeding (UGIB) continues to be a common cause of hospital admission and morbidity and mortality. Epidemiological studies are still limited in our country.

The aim of this study is to determine the causes and outcome of patients with UGIB presenting at the teaching hospital of Monastir.

The study was carried out at the teaching hospital of Monastir. The records of 874 patients who underwent endoscopy for UGIB over a period of 10 years (1997–2007) were retrospectively analysed.

The acute UGIB represented 5.3% of all high digestive endoscopy. Male predominance (63.1%) was noted with an average age of 54 ± 12 years. A bleeding site could be detected in 75.6% of the patients. Diagnostic accuracy was greater within the first 24 hours of the bleeding onset and in the presence of hematemesis. Peptic ulcer was the main cause of UGIB (50.5%) followed by erosive mucosal disease (24%). The prevalence of variceal bleeding was 9.49%. Endoscopic treatment was used in 103 cases (11.7%). Operations were performed in 51 cases (9.9%), including 9.9% of ulcers. There were 36 deaths (4.1%).

Peptic ulcer was the most common cause of gastrointestinal bleeding in our country. Mortalitywas raised in variceal group. Most cases of UGIB can be treated with endoscopic hemostasis, when diagnostic endoscopy establishes the source.



AUTEUR(S)
N. BEN CHAABANE, H. BEN YOUSSEF, A. GHEDIRA, H. LOGHMERI, W. MELKI, O. HELLARA, L. SAFER, F. BDIOUI, H. SAFFAR

MOTS-CLÉS
Hémorragie digestive haute, Ulcère gastroduodénal, Gastroduodénite hémorragique, Endoscopie

KEYWORDS
Acute upper gastrointestinal bleeding, Peptic ulcer, Erosive mucosal disease

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (124 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier