ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

ACTA Endoscopica

0240-642X
Revue officielle de la Société Française d'Endoscopie Digestive
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1971 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 41/3 - 2011  - pp.129-133  - doi:10.1007/s10190-011-0165-9
TITRE
Traitement endoscopique des complications biliaires du kyste hydatique du foie

TITLE
Endoscopic management of biliary complications of hydatid liver cyst

RÉSUMÉ

Évaluer l’apport de la cholangiopancréatographie rétrograde endoscopique (CPRE) dans la prise en charge diagnostique et surtout thérapeutique des complications biliaires des kystes hydatiques du foie (KHF).

Ont été inclus 20 patients hospitalisés pour prise en charge endoscopique de complications biliaires du KHF sur une période de huit ans, d’un âge moyen de 47 ans et avec une prédominance masculine dans 64 % des cas.

La prévalence des complications biliaires du KHF est de 3,4 % dans notre série. La CPRE a permis d’objectiver une fistule kystobiliaire dans 43 % des cas, des images lacunaires dans la voie biliaire principale (VBP) dans 85,7 % des cas en rapport avec du matériel hydatique. La sphinctérotomie a été réalisée chez tous les patients permettant l’extraction de matériel hydatique par ballonnet d’extraction ou par panier Dormia, ainsi qu’une dilatation de la VBP par bougie. L’évolution a été marquée par la disparition de l’ictère au bout de 5 à 12 jours en moyenne après le geste endoscopique et par le tarissement de la fistule biliaire externe au bout de 10 à 12 jours.

Le traitement endoscopique des complications biliaires des KHF est une méthode efficace avec une mortalité et une morbidité qui restent acceptables.



ABSTRACT

To evaluate the contribution of endoscopic retrograde cholangiopancreatography (ERCP) in diagnostic and especially therapeutic biliary complications of a liver hydatid cyst (LHC).

We included 20 patients received for endoscopic management of biliary complications of LHC over 8 years. The mean age was 47 years with male predominance at 64%.

The prevalence of biliary complications of LHC is 3.4% in our series. ERCP allowed the objectifying of a kysto-biliary fistula in 43% of the cases, and incomplete images in the bile duct in 85.7% of the cases related to hydatid material. Endoscopic sphincterotomy was performed in all patients, allowing the extraction of hydatid material with cuff or basket extraction, and a bile duct dilatation by candle. The evolution was marked by the disappearance of jaundice after an average of 5 to 12 days after the endoscopic procedure and the depletion of the external biliary fistula after 10 to 12 days.

The endoscopic treatment of biliary complications of a liver hydatid cyst is an effective method with acceptable mortality and morbidity.



AUTEUR(S)
M. TAMZAOURTE, H. SEDDIK, F. ROUIBAA, S. ELKANDRY, K. SAIR, A. AOURARH, A. BENKIRANE

MOTS-CLÉS
Kyste hydatique du foie, Complication biliaire, Fistule biliaire, Cholangiopancréatographie rétrograde endoscopique, Sphinctérotomie biliaire endoscopique

KEYWORDS
Liver hydatid cyst, Biliary complication, Biliary fistula, Endoscopic retrograde cholangiopancreatography, Endoscopic biliary sphincterotomy

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (267 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier