ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

ACTA Endoscopica

0240-642X
Revue officielle de la Société Française d'Endoscopie Digestive
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1971 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 41/5 - 2011  - pp.243-252  - doi:10.1007/s10190-011-0170-z
TITRE
Pneumatose kystique intestinale

TITLE
Pneumatosis cystoides intestinalis

RÉSUMÉ

La pneumatose kystique est un état gastro-intestinal rare caractérisé par la présence de gaz dans la paroi intestinale, principalement dans celle de l’intestin grêle ou du côlon. Ce phénomène apparaît sous trois formes différentes : 1) la pneumatose kystique primaire ; 2) la forme secondaire qui accompagne un grand nombre de maladies gastrointestinales et systémiques ; 3) la pneumatose compliquant l’ischémie intestinale. La pathogénie n’est pas clairement connue, elle est très probablement multifactorielle; la surproduction d’hydrogène est la théorie la plus probable expliquant la formation de la PKI. La Pneumatose kystique intestinale (PKI) est fréquemment découverte de manière fortuite au cours d’une coloscopie — la suspicion endoscopique de la PKI, basée sur un collapse au cours de la ponction, peut être soutenue par des prélèvements cytologiques typiques. La tomodensitométrie est la technique de radiodiagnostic la plus sensible qui peut également détecter une maladie sous-jacente. L’oxygénothérapie et les antibiotiques sont essentiels dans la prise en charge conservatrice et doivent être accompagnés d’une thérapie de la maladie sous-jacente. Les candidats à une intervention chirurgicale ou radiointerventionnelle se recrutent principalement dans la troisième forme de PKI, au cours des ischémies mésentériques aiguës.



ABSTRACT

Pneumatosis cystoides is a rare gastrointestinal condition characterised by the presence of gas in the wall of the gastrointestinal tract, predominantly the small and large intestine. This phenomenon occurs in three forms: 1) primary pneumatosis cystoides, 2) a secondary form, which accompanies a wide range of gastrointestinal and systemic diseases, and 3) pneumatosis complicating intestinal ischaemia. The pathogenesis is not clearly known and is most likely multifactorial; hydrogen overproduction represents what is probably the most consistent theory of PCI formation. PCI is often an incidental finding during colonoscopy — endoscopic suspicion on PCI based on collapse during the puncture can be supported by the typical cytological findings. Computerised tomography is the most sensitive radiodiagnostic method, which can also detect possible underlying disease. Oxygen inhalation and antibiotics is the mainstay in conservative therapy, together with therapy of the underlying disease. Candidates for surgical and/or radiological intervention are mainly recruited from the third group of PCI accompanying abdominal catastrophe such as intestinal ischaemia.



AUTEUR(S)
J. CYRANY, M. KOPACOVA, S. REJCHRT, A. RYSKA, P. DVORAK, J. BROZIK, J. BURES

MOTS-CLÉS
Pneumatose kystique intestinale, Pneumopéritoine, Hydrogène, Ischémie intestinale

KEYWORDS
Pneumatosis cystoides intestinalis, Pneumoperitoneum, Hydrogen, Intestinal ischaemia

LANGUE DE L'ARTICLE
Anglais

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (431 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier