ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

ACTA Endoscopica

0240-642X
Revue officielle de la Société Française d'Endoscopie Digestive
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1971 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 44/1-2 - 2014  - pp.29-35  - doi:10.1007/s10190-013-0349-6
TITRE
Les sténoses peptiques de l’œsophage : expérience d’un centre hospitalier marocain

TITLE
Peptic oesophageal stricture: an investigation at a Moroccan hospital

RÉSUMÉ

La sténose peptique (SP) est une complication bénigne du reflux gastro-œsophagien (RGO) qui reste toujours fréquente dans les pays en voie de développement. L’endoscopie joue un rôle important, à la fois diagnostique et thérapeutique. Le but de notre travail est d’évaluer la fréquence de cette pathologie dans notre contexte, d’établir son profil clinique, endoscopique et de comparer nos résultats avec les différentes séries nationales et internationales.

Sur une période de 11 ans (juillet 2002 à mars 2013), nous avons colligé l’ensemble des patients avec une SP traités par dilatation œsophagienne.

Soixante-quatorze patients ont été inclus, leur moyenne d’âge était de 50 ans avec une prédominance masculine, 47,5 % de nos patients avaient un antécédent de RGO chronique. Tous nos patients avaient une dysphagie au moment de la consultation, 10 % un pyrosis et 45 % des régurgitations. Les patients consultaient à un stade avancé, en moyenne 18 mois après le début de la dysphagie. Un transit œsophagien a été réalisé chez 30 patients, la sténose siégeant au niveau du tiers inférieur de l’œsophage chez 92,5 % des malades. L’endoscopie a été réalisée sans sédation et souvent en ambulatoire, deux séances de dilatation ont été nécessaires en moyenne pour une rémission à long terme, aucune complication à type d’hémorragie ou de perforation n’a été signalée. Tous nos patients ont été traités par double dose d’inhibiteurs de la pompe à protons. Deux de nos patients ont été proposés pour une chirurgie antireflux.

La SP reste une pathologie rare. Dans notre contexte, l’association du traitement endoscopique par dilatation et du traitement médical a permis d’avoir de bons résultats.



ABSTRACT

Peptic stricture is a benign complication of gastroesophageal reflux that still remains common in developing countries. Endoscopy plays a vital role, not only as a diagnostic tool, but also in treatment. The aim of our study is to assess the frequency of this disease in our context, establish its clinical and endoscopic profile and compare our results with those from national and international series.

Over a period of eleven years (July 2002 to March 2013), we collated all patients with peptic stricture treated with endoscopic oesophageal dilation.

Seventy-four patients were included, with a mean age of 50 years. They were predominantly male and 47.5% had a history of chronic gastroesophageal reflux. All patients had dysphagia at the time of the consultation appointment, 10% had pyrosis and 45% had regurgitation issues. Patients were seen at an advanced stage in their condition, on average 18 months after the start of dysphagia. An oesophageal transit study was performed in 30 patients and stricture was in the lower third of the oesophagus in 92.5% of patients. The endoscopy procedure was performed without sedation and often in the out-patient department. On average, two sessions of dilation were required for long-term remission and no complications, such as haemorrhaging or perforation, were observed. All patients received a double dose of proton pump inhibitors. Two patients were offered anti-reflux surgery.

Peptic stricture remains a rare condition. In our context, the combination of endoscopic dilation and medical treatment enabled us to achieve good results.



AUTEUR(S)
I. MELLOUKI, A. IBRAHIMI, D.-A. BENAJEH

MOTS-CLÉS
Reflux gastro-œsophagien, Sténose peptique, Dilatation œsophagienne

KEYWORDS
Gastroesophageal reflux, Peptic stricture, Oesophageal dilation

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (212 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier